Mon compte
logo

Long Road Out Of Eden (2007)

image : Long Road Out Of Eden (2007)

 

Avec la disparition de Glenn Frey au tout début de l’année 2016 je pensais que les Eagles allaient mettre un terme à leur carrière. Après quelques semaines Don Henley, Joe Walsh et Timothy B. Schmit en décidèrent autrement. Ils démarrèrent une série de concerts, toujours sous le nom des Eagles et en invitant à les rejoindre Deacon Frey (le fils de Glenn), mais aussi la star de la "Country Music" et ex-membre de Pure Prairie League, Vince Gill ! C’est ainsi que les Eagles tournent toujours et remplissent les salles ! En revanche je ne pense pas que nous aurons un jour un nouvel opus de ce groupe légendaire, en-effet on ne peut imaginer un nouvel album des Eagles sans des compositions de Frey ! Mais d'un autre côté, en faisant preuve d’optimisme on peut extrapoler, et imaginer qu’il existe des démos de chansons composées et chantées par Frey qui ne sont jamais sorties ? Alors pourquoi pas…

 

Long Road Out Of Eden sera quoi qu’il arrive le dernier album du groupe de l’ère Glenn Frey et sa parution ne fut pas simple ! Maintes fois repoussé, le CD a fini par sortir en 2007. En remontant dans le temps on se rend compte que depuis leur reformation en 1994, nous avions eu droit à cinq titres inédits, quatre paru sur Hell Freezes Over en 1994 et un "single" Hole In The World en 2003. Nous attentions tous avec impatience un vrai nouvel opus !

 

L’attente ne fut finalement pas vaine puisque avec Long Road Out Of Eden qui parut en 2007 nous avons eu droit à un double album avec pas moins de vingt nouvelles chansons à se mettre entre les oreilles! Exit Don Felder, les Eagles étaient désormais officiellement quatre, Don Henley, Glenn Frey, Joe Walsh et Timothy B. Schmit.

 

Disons-le d'entrée Long Road Out Of Eden est plus un album "Soft-Rock" que réellement "Country Rock", malgré une production et une orchestration qui flirte souvent avec le genre. On débute sur No More Walks In The Wood (Don Henley / Steuart Smith / John Hollander) titre "presque" acapella, où l'on s'aperçoit que les voix n'ont pratiquement pas changé malgré les années, c'est une très belle chanson d'introduction qui aurait pu être interprétée par Crosby, Stills & Nash ; How Long (J.D. Souther) est une reprise, J.D. Souther l’avait déjà interprété sur son premier album en solo en 1972, et contrairement au reste c'est un morceau très "Country Rock", et dans la tradition de ce que faisait les Eagles durant la première partie des années 70 ; Busy Being Fabulous (Don Henley / Glenn Frey) est un morceau où Henley chante en "lead" nous sommes encore une fois proches du "Country Rock" ; What Do I Do With My Heart (Glenn Frey / Don Henley) est une ballade typique de Frey, dans le genre de ce qu'il a composé durant sa carrière en solo, le "bridge" est vraiment magnifique ; le titre qui retient le moins mon attention est Guilty Of The Crime (Francis John Miller / Jerry Lynn Williams), chanté par Joe Walsh, c'est un boogie-rock, sympa, mais qui me laisse sur ma faim ; sur I Don't Want To Hear Any More (Paul Carrack) on retrouve avec plaisir la voix magique de Timothy B. Schmit, très belle ballade dont le créateur Paul Carrack a également livré sa version, on peut noter que c’est la seconde fois que les Eagles reprennent un morceau de Paul Carrack, en effet on avait déjà pu entendre Love Will Keep Us Alive sur Hell Freezes Over signée également par Paul Carrack  ; Waiting In The Weeds (Don Henley / Steuart Smith) chanté par Henley, est magique, la mélodie est à tomber et le final piano/harmonies vocales/banjo, est un moment suspendu ! No More Cloudy Days (Glenn Frey) est la très belle "summer song" de l'album dont le final au saxophone n'est pas sans rappeler le fameux The One You Love figurant sur No Fun Aloud le premier opus Frey, mais pour le reste No More Cloudy Days rappelle le très beau Strange Weather, tiré de l’album du même nom en 1992 ; Fast Company (Don Henley / Glenn Frey) inaugure un répertoire que les Eagles n'avaient jamais abordé, on est proche de la "soul/funk", ce morceau fait très Prince dans les couplets, Henley prend d'ailleurs une intonation de voix "à la Prince" ; Do Something (Don Henley / Timothy B. Schmit / Steuart Smith) chanté par Schmit est dans la pure tradition des ballades de Schmit, que celui-ci avait inauguré avec I Can’t Tell You Why sur The Long Run, moi j'adore!! ; You Are Not Alone (Glenn Frey) conclu le premier CD par une belle ballade acoustique interprétée par Frey, on est pratiquement sur un sans-faute.

 

 

Le second CD débute sur le titre éponyme Long Road Out Of Eden (Don Henley / Glenn Frey / Timothy B. Schmit) c'est le morceau de bravoure de cette livraison (plus de dix minutes), on passe par diverses émotions à son écoute, le solo de guitare est vraiment merveilleux ; l'instrumental I Dreamed There Was No War (Glenn Frey) fait office d’introduction avec le titre suivant ; avec Somebody (Jack Tempchin / John Brannen) nous voilà propulser sur les highways californiens les cheveux au vent, la "road-song" par excellence ; sur Frail Grasp On The Big Picture (Don Henley / Glenn Frey) on reconnait bien le style "Henley", notamment sur ce qu'il a pu faire sur son album en solo Inside Job (2000), je le trouve assez proche de Workin' It ; j'adore Last Good Time In Town (Joe Walsh / J.D Souther), l'intro est "grandiose" et on peut admirer sur ce titre le savoir-faire de Walsh, ça aurait presque pu être un "tube", en tout cas un de mes passages préférés de Long Road Out Of Eden ; I Love To Watch A Woman Dance (Larry John McNally) déjà créée par McNally sur son album Dandelion Soul (2002), est ici remarquablement interprétée par Glenn Frey ; sur Business As Usual (Don Henley / Steuart Smith) Henley reprend les commandes, très bon morceau aux allures "rock" ! ; Center Of The Universe (Don Henley / Glenn Frey / Steuart Smith) est une jolie ballade mélancolique chantée par Henley ; It's Your World Now rend hommage au "mariachi", nous sommes vraiment plongés en Arizona à la frontière mexicaine, autour d'un feu de camp entre les cactus par un soir de pleine lune !

 

Si vous ne possédez pas encore ce classique, il n’est que temps de vous le procurer, pour peu que appréciez les belles mélodies enveloppées dans des arrangements luxueux et de magnifiques harmonies vocales, vous ne pourrez pas être déçus !

 

Produit par : The Eagles

Co-produit par : Steuart Smith, Richard F.W. Davis, Scott Crago & Bill Szymczyk

Enregistré par : Mike Harlow, Richard F.W. Davis, Hank Linderman, Steve Churchyard, Chris Bell, Mike Terry

Enregistrement addtionnels : Andy Ackland, Eddie Delana, Jim Nipar, Jason Lader, Than Van Nispen, Jeremy Janezcko

Mixé par : Elliot Scheiner

 

The Eagles :

Glenn Frey : Guitare, Claviers, Basse, Orchestrations, Chant

Don Henley : Batterie, Percussions, Guitare, Arrangements des Cuivres, Chant

Joe Walsh : Guitare, Claviers, Chant

Timothy B. Schmit : Basse, Chant

 

Musiciens additionnels :

Steuart Smith : Guitare, Claviers, Mandoline

Scott Crago : Batterie, Percussions

Richard F.W. Davis : Claviers, Programmations, Orchestrations

Michael Thompson : Claviers, Accordéon, Trombone

Will Hollis : Claviers

Al Garth : Saxophone Alto, Violon

Bill Armstrong : Trompette

Chris Mostert : Saxophones Alto et Ténor

Greg Smith : Saxophone Bariton, Arrangements des Cuivres

Greg Leisz : Pedal Steel

Lenny Castro & Luis Conte : Percussions

Lire la suite ...
Vous avez aimé ce contenu ? Soutenez : pacificsummersound . Faire un don

Donnez votre avis :

Dernier commentaire :

Jean-Philippe Réjou
Oui Walt, c'est un super album que l'on ne se lasse pas d'écouter! Merci Jean-Christope pour ton compliment!

posté le : April 30, 2020 11:29

Jean Christophe MORALES
Excellent album que j écoute souvent. Tout est dit dans la chronique. Je le conseille vivement.

posté le : April 30, 2020 07:04

Walt
Cet album est une merveille! Je l ecoutais sur les routes quand je travaillais dans la livraison grande distance ! Et j adorais les morceaux surtout quand on est sur les autoroutes c est un bonheur d ecouter les eagles ! Ce disque renferme des pépites telles que I don't wanna hear anymore de Paul carrack timothy b Schmidt a une voix merveilleuse et ce titre lui va comme un gant! J adore l album et je kiffe last good time in town les claviers,la batterie et les percussions et cette guitare de joe walsh!!!😎👍 c etait vraiment un immense plaisir que de voir un double album des eagles sortir en 2007! Je l adore ce disque et surtout les ballades quiry dont incluses !

posté le : April 30, 2020 04:12

Vous avez aimé ce contenu ?
Soutenez :
Faire un don