Mon compte
logo

Not The Boy Next Door (1983)

image : Not The Boy Next Door (1983)

 

Peter Allen naquit en 1944 à Tenterfield en Australie. Sa carrière débuta dans son pays natal au début des années 60, où il monta un duo avec Chris Bell sous le nom des Allen Brothers.

 

Au début des années 70 paru son premier album Peter Allen. En tant que "songwriter", Allen fut également très demandé et il écrivit de nombreuses chansons pour d'autres artistes comme Melissa ManchesterOlivia Newton-John ou encore Elkie Brooks.

 

Son chef-d'œuvre musical paraîtra en 1980 avec l'album Bi-Coastal produit par David Foster (déjà chroniqué sur Pacific Summer Sound). En 1982 il reçut un Grammy Award pour Arthur's Theme (The Best That You Can Do) co-écrit en compagnie de Carole Bayer SagerChristopher Cross et Burt Bacharach.

 

C'est en 1983 qu'il publia Not The Boy Next Door. Certains pourront reprocher à ce disque une production par moment trop fournie, et puis son petit côté "Las Vegas", "paillettes" etc. Il n'en reste pas moins que Not The Boy Next Door est un disque agréable à écouter, il fut le premier album de cet artiste que j'acquis l'année même de sa parution.

 

Just Another Make-Out Song (David Foster / Peter Allen) est l'excellente chanson débutant ce LP, c'est un mid-tempo avec un très bon groove sur les couplets, le refrain nous plonge dans la "variété américaine" (mais pas au sens péjoratif du terme) ; Not The Boy Next Door (Peter Allen / Dean Pitchford) a tous les ingrédients du tube, un titre qui donne "la banane", nous y remarquons l’omniprésence salutaire des cuivres (certainement de Jerry Hey ? mais ce n'est pas précisé dans les crédits), couplé avec une excellente mélodie, les discothèques raffolaient de ce genre de morceau au début des années 80, à l'écoute de Not The Boy Next Door les "sunlights" s'illuminent et c'est partie pour une nuit de folie! You'll Always Get Your Way (Peter AllenTom Keane) fait penser à Chicago au niveau l'introduction mais aussi des arrangements, si bien que l’on arrive à se dire qu’il aurait pu figurer sur Chicago 16 ! You And Me (We Had It All) (Peter Allen / Carole Bayer Sager) est la première ballade, et quelle ballade ! Rien à dire de négatif, elle bénéficie d'une mélodie accrocheuse et romantique, la fin est peut-être un peu trop hollywoodienne, mais bon, nous n’allons pas lui en tenir rigueur ! En contre-partie la chanson Fade To Black (Peter Allen) est loupée, encombrée par trop de synthétiseurs et de programmations utulisés à mauvais escient et qui plus est la mélodie n’est pas inoubliable ! Somebody's Got Your Love (Dick St. Nicklaus) se laisse écouter, avec un refrain que l’on retient sans trop de problême, peut-être un peu surproduit? ; You Haven't Heard The Last Of Me (Tom Snow / Eric Kaz) est un mid-tempo assez sympa, qui nous remémore A Little Bit Of Soap de Nigel Olsson! Easy On The Weekend (Peter Allen) est le genre de ballade que Peter Allen affectionnait, on y retrouve toute son essence et son talent de compositeur, peut-être la plus belle mélodie de Not The Boy Next Door ! Once Before I Go (Peter Allen / Dean Pitchford) est une belle chanson romantique. C’est un beau cadeau en guise de conclusion, et c’est très bien ainsi !

 

Mis à part Captured Live at Carnegie Hall (1985), il restera silencieux durant le reste des années 80, faisant paraître son dernier album Making Every Moment Count en 1990. Il devait décéder des suites du Sida en 1992. R.I.P.

 

 

Produit par Richard Landis

Enregistré par : Ed E. Thacker & Joe Chiccarelli

Enregistrements additionnels : Peter Granet

Mixé par : Joe Chiccarelli

 

Arrangés par Charles Callelo

 

Chant, Claviers : Peter Allen

 

Vinnie Colaiuta : Batterie
Neil Stubenhaus : Basses
Charles Johnson, George DoeringFred Tackett : Guitares
David FosterRussell Ferrante : Claviers
Michael Boddicker : Synthétiseurs

Steve Forman, Victor Feldman : Percussions

Tom Scott : Saxophones & Lyricon

 


Jon Joyce, Joe Chemay, Jim HaasClydene JacksonMaxine Willard WatersJulia Tillman Waters : Chœurs

Lire la suite ...
Vous avez aimé ce contenu ? Soutenez : pacificsummersound . Faire un don

Donnez votre avis :

Dernier commentaire :

Jean-Philippe Réjou
Bonne découverte Alain !

posté le : May 1, 2020 16:25

ALAINJO
De mon coté je m'étais arrêté à " Not the boy next door " que j'ai pas mal écouté à l'époque où ce morceau est sorti ... Les radios locales, dont "Radio Caroline " à Montluçon, le programmaient souvent ... C'est vrai ... je trouve aussi que c'est un peu "too much" au niveau de la prod ...Mais c'est un bon morceau . Les cuivres, qui en effet sonnent Jerry Hey, sont vraiment bons !! Franchement l'album je ne le connais pas ... Je vais donc le découvrir sous peu ...

posté le : May 1, 2020 11:32

Jean-Philippe Réjou
Il est très agréable à écouter, le seul bémol comme je l'ai dit dans la chronique est que par moments il est surproduit.

posté le : April 30, 2020 14:27

Wyatt
J'ai découvert cet artiste avec le 45 tours "I go to rio" que ma maman m'avait acheté car j'aimais Claude François et avait également le 45 tours de la chanson en version Française. En 83, RFM passait "Not the boy next door" en boucle et toujours cette gentille maman me l'a offert. Des années plus tard, difficile de mettre la main sur l'album en LP, cassette voire CD ou à des prix prohibitifs. Un album qui s'écoute très bien même si il est en dessous de "Bi-Coastal" un des chefs d'oeuvre de cette musique.

posté le : April 30, 2020 14:19

Vous avez aimé ce contenu ?
Soutenez :
Faire un don