Mon compte
logo

Winners (1981)

image : Winners (1981)

 

George et Louis Johnson sont originaires de Los Angeles. Leur carrière démarra au début des années 70, avec leur frère aîné Tommy et leur cousin Alex Weir ils formeront le groupe Johnson Three One Plus, et c’est ainsi qu’ils accompagnèrent des stars de la soul de l’époque, comme Bobby Womack, Bill Withers, les Supremes ou encore David Ruffin.

 

Par la suite George et Louis restèrent en duo, Billy Preston interpréta leurs chansons sur ses albums Music Is My Life (1972) et The Kids & Me (1974). Un beau jour Quincy Jones les repéra par hasard lors d’une audition qu'ils passaient pour Stevie Wonder, sur les recommandations de Q ils signèrent un contrat avec le célèbre label A&M, et c’est ainsi que leur destin en fut transformé.

 

Le célèbre Look Out For N°1 où figure deux tubes, I’ll Be Good To You et Get The Funk Out Ma Face parut en 1976 (9e au Billboard 200 et 1er au Billboard Top Soul Albums), cette œuvre est à ranger parmi les incontournables du funk et de la soul du milieu des années 70 ! Par la suite trois autres LPs seront gravés, Right On Time (1977) avec le fameux "cover" de Shuggie Otis Strawberry Letter 23 (5e au Billboard Hot 100), Blam ! (1978) et Light Up The Night (1980) (5e au Billboard 200 et 1er au Billboard Top Soul Albums) où figure le tube Stomp (7e au Billboard Hot 100) !

 

Winners qui parut en 1981 était leur premier opus sans Quincy Jones aux manettes. Malheureusement il ne trouva pas son public, et fut une grande déception commerciale. Est-ce dû au fait qu’il hésite parfois entre rock et funk ? Est-ce le fait que les morceaux qui le compose soient de mauvaises qualités ? En ce qui me concerne je ne pense pas, car les titres qui y figurent sont tous d’un très bon niveau. On pourra peut-être y voir une promotion déficiente de la part du label (Q n’était plus là) et un embouteillage de productions de premier plan durant cette période !

 

Un an plus tard la compilation Blast ! The Latest And The Greatest sortira. Elle était agrémentée de quatre chansons inédites, une autre figurait aussi en face b du "single" Welcome To The Club. Elles furent rajoutées toutes les cinq en "bonus tracks" lors de la réédition de Winners par le label BBR Records. Par la suite deux autres Lps sortiront, Out Of Control en 1984 et Kickin’ en 1988, mais leur temps était passé et ils raccrochèrent à la fin des années 80. Louis Johnson devait malheureusement nous quitter prématurément en 2015.

 

The Real Thing (George Johnson / Louis Johnson) grimpa jusqu’à la 67e place du Billboard Hot 100, pour moi c’est un tube évident, les arrangements des cuivres et des violons dans l’introduction sont énormes, tout est grandiose dans ce morceau, alors qu’est-ce qu’il a manqué pour que ce soit un grand succès ? Dancin' Free (Louis Johnson) continue dans la même veine, le "dance-floor" est à l’honneur, à titre personnel je trouve Dancin’ Free très proche des meilleures compositions de Rod Temperton ! Sunlight (George Johnson) est la première et la seule vraie ballade de Winners, l’ambiance qui en ressort est très "summertime", "breezy", la réussite est encore au rendez-vous ! Teaser (George Johnson) est un funk énergisant avec force cuivres et chœurs féminins! Avec Caught Up (Valerie Johnson / Louis Johnson) nous tutoyons de près le paradis, le groove est magique et David Paich avec son piano y fait un job extraordinaire ! Vous ne serez pas étonné si je vous dis que In The Way (Steve Porcaro / Jeff Porcaro / David Paich) sonne très Toto, les amateurs de ce groupe devraient pouvoir y trouver leur bonheur, en tout cas pour ne rien vous cacher, j’y trouve le mien ! I Want You (Louis Johnson) est encore très influencé par le son Toto, la guitare de Steve Lukather fait ce qu’il faut pour, et son solo est tout simplement extraordinaire, peut-être un des meilleurs en dehors de Toto ! Avec Do It For Love (George Johnson) nous revenons dans un funk plus traditionnel, mais où la qualité est toujours au rendez-vous, le groove est bien là, les cuivres sont en premier plan ! Dès l’intro de Hot Mama (George Johnson / Louis Johnson) on jurerait que ce titre a été composé par David Paich ! Mais non c’est bien écrit par les frères Johnson, l’empreinte de Toto est tellement présente sur cette chanson que l’on pourrait pratiquement leur attribuer ! et Daydreamer Dream (Anne Herring) débute encore une fois avec le piano de David Paich, chanson presque symphonique, originale et très réussie, interprétée par une mini-chorale.

 

Bonus tracks (réédition BBR records). Morceaux figurants à l'origine sur : Blast ! The Latest And The Greatest (1982)

 

Welcome To The Club (Louis Johnson / Valerie Johnson) est un funk sympathique qui démarre plutôt bien, fabriqué pour les discothèques, mais qui n’atteint pas le niveau d’un The Real Thing ou encore Dancin’ Free, le refrain n’est pas assez percutant d’un point de vue mélodique ! I’m Giving You All Of My Love (George Johnson / Eddie Noble) commence par une longue et planante introduction aux synthétiseurs et cordes, la mélodie qui en accouche est tout simplement belle, certainement une des plus jolies et romantiques chansons composées et interprétées par les frères Johnson ! The Great Awakening (George Johnson / John Schuller) retourne dans le funk, toujours un titre sympathique, mais pas non plus inoubliable ! Avec Funk It (Funkadelala) (Louis Johnson / Valerie Johnson) on dit "bof" à la première écoute, et puis, finalement nous avons envie d’y revenir, le bridge bénéficie d’une bonne ligne mélodique et les arrangements sur l’ensemble du morceau sont excellents ! Sur Echoes Of An Area (George Johnson) Louis Johnson s'en donne à coeur joie avec sa basse, ça funk, ça slap, les cuivres sont là, l’énergie est présente et sans être un titre de premier plan, il reflète bien le style des Johnson Brothers !

 

Winners :

Produit par : The Brothers Johnson

Enregistré et mixé par : Jack Joseph Puig & The Brothers Johnson

Arrangements des Cuivres : Jerry Hey & David Diggs

Arrangements des Cordes : David Diggs, Jerry Hey, George Johnson

 

The Brothers Johnson :

Louis Johnson : Basse, Guitare, Synthétiseur basse, Claviers, Hand-Claps, Chant

George Johnson : Chant, Basse, Guitare, Guitare Acoustique, Hand-Claps, Chant, Chœurs

 

Musiciens Additionnels :

Valerie Johnson & Ricky Heath : Chant

Steve Lukather : Guitares

David Paich, Anne Herring : Piano

Jeff Porcaro, Gerald Brown : Batteries

Steve Porcaro, David Paich, Greg Phillinganes, Jeff Lorber : Claviers

Jeff Lorber, David Paich, Steve Porcaro : Synthétiseurs

David Paich : Solo Synthétiseur

Paulinho Da Costa : Percussions

Ernie Watts : Solo Saxophone

Chœurs : Day Askey Burke, Yolanda "Yo-Yo" Smith, Lalomie Washburn, Valerie Johnson, Ricky Heath, Lynn Davis

 

The Real Party : Faye Evans, Angela Brooks, Aileen Randolph, Madeline Randolph, Wilbert Terrell, George Johnson

 

Crédits pour Blasts ! The Latest And The Greatest

 

Produit par : The Brothers Johnson

Enregistré par : Jack Joseph Puig

Mixé par : Jack Joseph Puig & The Brothers Johnson

Arrangements des Cuivres : David Diggs

Arrangements des Cordes et Prélude : James Newton Howard

Premier violon : Doug Cameron

 

The Brothers Johnson :

George Johnson : Guitares, Chant et Chœurs, Basses, Guitares Acoustiques

Louis Johnson : Chant et Chœurs, Guitares, Basses & Synthétiseur Basse.

 

Musiciens additionnels :

 

Raymond Crossley : Piano

John Schuller : Clavinet & String Machine

John Robinson, Steve Ferrone, Jeff Porcaro : Batteries

Eddie Noble : Fender Rhodes & VBX-A

David Williams : Guitares

Steve Porcaro : Jupiter 8

Paulinho Da Costa : Percussions 

James Newton Howard : Prophet, GS-I, CE-20, CS-70

Greg Phillinganes : Synthétiseurs

 

Chœurs : Day Asley Burke, Marian Jones, James Ingram, Augie Johnson, Jim Gilstrap, Valerie Johnson, Wanda Vaughn & Becky Shaw

Lire la suite ...
Vous avez aimé ce contenu ? Soutenez : pacificsummersound . Faire un don

Donnez votre avis :

Dernier commentaire :

Jean-Philippe Réjou
Pour ceux qui ne le connaissent pas, c'est à découvrir impérativement!

posté le : May 2, 2020 11:17

ALAINJO
C'est album ... C'est une " tuerie " !!! Rien à dire de plus ...

posté le : May 2, 2020 01:18

Vous avez aimé ce contenu ?
Soutenez :
Faire un don