Mon compte
logo

Messina (1981)

image : Messina (1981)

 

Jim Messina a débuté sa carrière en 1964 dès l’âge de 16 ans, avec un groupe de "surf-music" His Jesters ! Par la suite il participera à la courte aventure du Buffalo Springfield, groupe légendaire de la seconde partie des années 60, qui réunissait aussi Stephen Stills, Richie Furay, Neil Young, Dewey Martin et Bruce Palmer, il y remplacera ce dernier après le second album. Jim Messina est un artiste doté d’une voix remarquable, mais aussi d’un jeu de guitare exceptionnel, ses qualités d’auteur-compositeur ne sont plus à prouver !

 

En 1969 il fondera Poco avec Randy Meisner, Richie Furay, Rusty Young et George Grantham, après deux albums il quittera le groupe pour débuter une carrière en duo avec Kenny Loggins sous le nom de Kenny Loggins with Jim Messina, qui deviendra par la suite Loggins & Messina. Après 5 albums studios, le duo se séparera en 1976.

 

Son premier effort en solo Oasis, arrivera en 1979, (il fera l’objet d’une chronique), c’est un opus à l’ambiance résolument "latino/soft rock" et même "light disco", que beaucoup considère comme étant son meilleur travail, il se hissera à la 58e place du Billboard 200.

 

C’est en 1981 que paraît Messina (95e au Billboard 200), me concernant c’est mon préféré. Enregistré à Santa Barbara, Messina est un LP aux influences diverses, "soft rock", "folk", "latino", "blue eyed soul", "folk irlandais", mais également "country rock", le tout mettant en avant des harmonies vocales somptueuses.

 

Messina débute avec l'énergique et excellent Money Alone (Jim Messina), les cuivres donnent un relief particulier à ce morceau et les harmonies vocales ne sont pas en reste, Sweet Love (Jim Messina) est plus calme, dans un esprit "rock" légèrement "fusion", j’aime beaucoup le jeu du piano dessus, et peut-être que Little Feat n'est pas si loin que ça ! Avec Break The Chain (Jim Messina) nous allons visiter son côté latino, sa guitare brille et illumine Break The Chain, les cuivres de Jerry Hey ainsi que les harmonies vocales apportent un plus indéniable à cette plage festive et ensoleillée ! Child Of My Dreams (Jim Messina / David Tate) est une belle ballade acoustique, très intimiste où sa voix prend toute sa dimension. Jannie Littlepage est aussi la bienvenue dans les harmonies vocales ! la face A du vinyle se terminait avec Whispering Waters (Jim Messina / Alan Thornhill), Whispering Waters est à mon avis un des deux chefs-d’œuvre de Messina, à son écoute nous voici dans un pub ou une fête folklorique irlandaise en train de boire une pinte de "Guiness", la longue plage instrumentale nous plonge carrément dans les légendes celtiques, c’est un véritable moment de grâce !

 

C’est Lovin’ You Every Minute (Jim Messina / Michael Brady) qui ouvrait la seconde face, nous y retrouvons un rythme latino chaloupé, parsemé d’harmonies vocales tout à fait remarquables, et l’arrivée des cuivres fait l’effet d’un feu d’artifice ! Il reprendra Lovin’ You Every Minute en 1989 sur l’opus Legacy de Poco, dans une version beaucoup plus énergique, que l’on pourrait situer entre Life In The Fast Lane des Eagles et le "country-rock". Stay The Night (Jim Messina) est l’autre chef-d’œuvre de Messina, il s’agit d’un duo avec Pauline Wilson, la chanteuse du groupe Seawind. C’est un des meilleurs duos dans le genre "westcoast" qu’il m’ait été donné d’entendre, il met en avant la sensualité, et la guitare de Jim Messina fait des merveilles, avec cette touche à la Mark Knopfler! Mais ne serait-ce pas plutôt le contraire et Messina qui avait influencé Knopfler ? Je penche plutôt pour la seconde hypothèse. Stay The Night dure plus de six minutes, des minutes de bonheur ! It’s All Right Here (Jim Messina) reprend un peu de rythme, les guitares virevoltent, les cuivres font une belle entrée pour donner encore plus de relief à ce très bon titre ! Move Into Your Heart (Jim Messina / David Tate) est l’archétype même de la ballade "westcoast" telle qu’on l’imagine, piano, voix en introduction et une mélodie qui vous amène directement au milieu des cactus accompagné d’harmonies vocales d’une grande beauté !

 

Deux ans plus tard, dans un ton plus rock, One More Mile arrivera dans les bacs sans toutefois atteindre le niveau de cet opus. Mais j’en parlerai dans une autre chronique.

 

Produit par : Jim Messina

Enregistré et mixé par : Don Murray

 

Jim Messina : Chant, Guitare Electrique, Guitare Acoustique, Mandola

 

Michael Brady : Basse, Harmonies Vocales, Arrangements

Jeff Porcaro : Batterie, Percussion

Neil Larsen : Orgue

James Studer : Piano, Wurlitzer, Prophet et Fender Rhodes, Harmonies Vocales

David Grisman : Mandoline

Joe Porcaro : Percussion sur Whispering Waters

Victor Feldman : Percussions, Congas, Marimba, Piano sur Sweet Love

Tom Hensley : Piano sur Move Into Your Heart

Craig Thomas : Harmonies Vocales

Jannie Littlepage : Harmonies Vocales sur Child On My Dreams

Bruce Logfren : Arrangements

 

Jerry Hey : Trompette et Flugelhorn, Arrangements des Cuivres

Jim Horn : Saxophone et Saxophone Bariton

Chuck Findley : Trombone et Flugelhorn

 

Carole Anger : Violon

Silvia Wood : Harpe Celtique

Jim Hochanadle : Autoharpe, Penny Whistle, Recorder

Lire la suite ...
Vous avez aimé ce contenu ? Soutenez : pacificsummersound . Faire un don

Donnez votre avis :

Dernier commentaire :


Soyez le premier à réagir !

Vous avez aimé ce contenu ?
Soutenez :
Faire un don