Mon compte
logo

I Am Alive (1996)

image : I Am Alive (1996)

 

Joseph Williams est un vrai californien puisqu’il est né en 1960 à Santa Monica. Il est le fils de John Williams et de l’actrice Barbara Ruick, son père est le célèbre compositeur de musiques de films, les thèmes d'Indiana Jones, Star Wars ou encore Harry Potter pour ne citer que ceux-ci sont mondialement connus.

 

Après un premier album en 1982, on pourra également l’entendre chanter sur la bande originale du film The Goonies en 1985. C’est un an plus tard que sa carrière démarrera réellement lors de la sortie de Fahrenheit du groupe Toto, où il venait d’être intégré comme nouveau chanteur. Le LP fonctionna très bien et après une tournée courronée de succès, il rempila pour The Seventh One deux ans plus tard. Malheureusement la tournée qui s’en suivit ne se déroula pas comme prévu, à cause de certains excès contribuant à le rendre moins performant sur scène. Ce qui devait arriver arriva il fut débarqué illico de Toto juste à la fin du Seventh One Tour.

 

Après quelques collaborations durant les années 90 en tant que choriste ou chanteur principal, notamment avec Peter Cetera en 1992 et sur Airplay For The Planet de Jay Graydon en 1993, il fit paraître I Am Alive son second travail en solo en 1996. Comme ça se faisait beaucoup durant cette période, les programmations de batteries sont présentes sur toutes les chansons sauf une. En 1996 ça passait encore relativement bien pour nos oreilles de mélomanes, mais aujourd’hui ces "drum programming" font très datés, il est vrai que pour des questions budgétaires c’était souvent le choix privilégié et ça l’est toujours, sauf qu’aujourd’hui les technologies ont beaucoup progressé !

 

Perfectly Clear (Joseph Williams / Joey Carbone / Amye Williams) a l’honneur de l’ouverture, nous y remarquons un groove proche de Africa ! Heroes (Joseph Williams / Joey Carbone / Amye Williams) est une ballade plutôt agréable, peut-être un peu trop chargé en harmonies vocales vers la fin ! La reprise du classique de Paul Davis Cool Night est une réussite, moins flamboyante que sa glorieuse aînée mais quand même très agréable et puis, chose non négligeable, Jay Graydon y va de son solo ! Le titre éponyme I Am Alive (Joseph Williams / Paul Gordon) voyait la présence de Jeff Porcaro à la batterie, comme je le dis en préambule, c’est la seule chanson bénéficiant d’une vraie batterie, Jeff était déjà décédé depuis quatre ans lors de la sortie de I Am Alive, cette démo existait certainement depuis longtemps (peut-être époque Seventh?), et Williams l'a terminé pour cet opus. I Am Alive est une réussite avec de jolies harmonies vocales où l’on peut entendre Bobby Kimball ! Babylon (Paul Gordon) est sur un tempo très rapide, et c’est un des moments que je préfère, grâce à une mélodie très efficace ! Dirty Little War (Jay Gruska / Paul Gordon) est plus dans un esprit "pop", "world music", certainement une des meilleures plages de ce CD. On remarque que cette chanson est coécrite et produite par son ex beau-frère Jay Gruska ! Unarm Your Heart (Joseph Williams / Paul Gordon) est sur un tempo et des intonations "totoesque", et pour un amateur de Toto comme moi, ce ne peut qu’être qu'une qualité, de toute façon c’est un très bon morceau ! Out Of Harms Way est plus AOR, ce n’est pas la chanson qui me convainc le plus, mais ça reste correct notamment au moment du refrain ! I Believe In You (Joseph Williams / Joey Carbone / Amye Williams) est gentiment "soft-rock", avec un très bon solo de guitare signé Michael Landau, et nous concluons avec le très beau I'd Rather Dance By Myself (Joseph Williams / Paul Gordon), sur un rythme de valse, il interprète un final magnifique !

 

I Am Alive bénéficiera de deux versions, l'une japonaise sur le label "Kitty" et l'autre européenne, chez "Intercord Records" avec pour cette dernière deux "bonus tracks". Pour une fois que nous étions avantagés par rapport à nos amis nippons, ça méritait d'être signalé.

 

Produit par : Joey Carbone & Joseph Williams, sauf Dirty Little War produit par Jay Gruska

co-produit par : Naoki Fujimoto & Shigenobu Karuke

Enregistré par : Michael Hutchinson, Greg D’Angelo, Frank Rosato, Jay Gruska, Paul Gordon, Joseph Williams, James Beaty

Mixé par : Brian Reeves

                                                                                           

Joseph Williams : Chant, Arrangements, Claviers & Programmations de Batterie, Chœurs

 

Joey Carbone : Arrangements, Claviers & Programmations de Batterie

Paul Gordon : Claviers & Programmations de Batterie

Jay Gruska : Claviers & Programmations de Batterie, Chœurs

James Harrah, Michael Landau, Jay Graydon, Mark Goldenberg, Michael Thompson : Guitares

Jeff Porcaro : Batterie

Mike Porcaro : Basse

Steve Porcaro : Claviers

Jason Scheff : Basse, Chœurs

Lenny Castro : Percussions

Bobby Kimball, Amye Williams, Bill Champlin, Katy Segal, Danny Peck : Chœurs

Lire la suite ...
Vous avez aimé ce contenu ? Soutenez : pacificsummersound . Faire un don

Donnez votre avis :

Dernier commentaire :

Pour moi il est le chanteur naturel de toto à défaut d être le chanteur historique. Il a prouvé qu il pouvait aussi vivre artistiquement en dehors du groupe en sortant des albums solo de qualité 

posté le : May 7, 2020 22:17

Vous avez aimé ce contenu ?
Soutenez :
Faire un don