Mon compte
logo

Legacy (1989)

image : Legacy (1989)

 

En 1984 le groupe Poco sortait Inamorata qui sera leur dernier album sur le label Atlantic (voir la chronique sur ce site). Cinq ans plus tard et avec un nouveau contrat chez RCA, paraissait Legacy !

 

Legacy avait la particularité de réunir la formation originale comprenant, Rusty Young, Jim Messina, Randy Meisner, George Grantham et Richie Furay ! Une affiche de rêve, car depuis l’enregistrement du premier Poco en 1969, ils n’avaient plus jamais collaboré tous les cinq. Randy Meisner avait claqué la porte juste à la fin des sessions pour rejoindre les Eagles quelques temps après, Messina s’était associé avec Kenny Loggins durant une bonne partie des années 70, avant de débuter une carrière en solo, Richie Furay quant à lui avait commis deux albums sur le label Asylum avec JD Souther et Chris Hillman avant de tenter sa chance en solo. Seuls Young et Grantham avaient poursuivi la route ensemble avec Poco jusqu’en 1977. Cette réunion avait de quoi nous faire saliver car avec le temps ils étaient devenus des légendes !

 

Après l’échec commercial d’Inamorata, Poco s'était relocalisé à Nashville et continuait à donner des concerts dans des clubs. Mais sans nouveau contrat pour enregistrer un LP, Paul Cotton quitta le groupe en 1987. C’est Richard Marx et son manager Allen Kovac qui eurent l’idée de cette reformation, ils contactèrent également Timothy B. Schmit et Paul Cotton qui déclinèrent, finalement ce fut les cinq membres originaux qui se réunirent. Pour replacer les choses dans leur contexte, on observe que la seconde partie des années 80 voyait un "revival" de la Country Music ainsi qu’une résurgence du Country Rock avec des groupes comme Southern Pacific ou Restless Heart.

 

David Cole qui avait produit le premier album de Richard Marx fut recruté pour Legacy, seul Nothin’ To Hide sera produit par Richard Marx lui-même. Chaque membre hormis Grantham se partagèrent le chant en fonction des morceaux.

 

When It All Began (Steve Pash / M. Krizan / Richie Furay / Scott Sellen) débute énergiquement et annonce la couleur, nous sommes bien dans le Country Rock, c’est Richie Furay au chant et Poco a l’air en pleine forme ! C’est au tour de Rusty Young d’interpréter Call It Love (Ron Gilbeau / Billy Crain / Rick Lonow / Jim Messina) morceau coécrit par Jim Messina, nous sommes toujours dans le up-tempo et dans une ambiance si propice à rêver de grands espaces ! The Nature Of Love (Jeff Silbar / Van Stephenson) est un peu plus "rock'n roll", la voix de Meisner répond présente, et elle est à l’image de sa prédécesseur une parfaite "road song" ! On remarque que la musique est composée par le regretté Van Stephenson, il avait également cosigné plusieurs titres pour Restless Heart. What Do People Know (Rusty Young) confirme que la première partie de cette œuvre est incisive et dans un tempo rapide. J’ai toujours aimé la plupart des compositions de Young et celle-ci ne déroge pas à la règle, belle mélodie et ce qu’il faut d’émotions dans le refrain. Avec Nothin’ To Hide (Richard Marx / Bruce Gaitsch) nous avons le cousin germain de Take It To The Limit des Eagles. Toujours sur un rythme de valse, on y reconnaît bien la voix de Richard Marx dans les chœurs, ce Nothin’ To Hide tient bien la route et nous ramène aux grandes heures du genre. Pas besoin de nous dire que c’est Jim Messina qui a composé Look Within’ (Jim Messina), dès les premiers accords de guitare nous reconnaissons le style de ce dernier. Je suis un inconditionnel de Messina et donc ce titre est pour moi une petite merveille ! Avec Rough Edges (Rusty Young / Radney Foster / Bill Lloyd) on remarque que Young a collaboré avec le duo Foster & Lloyd pour l’écriture de cette chanson. Foster & Lloyd ont eu leur époque et avaient rencontré beaucoup de succès dans le milieu de la Country Music entre 87 et 90. Rough Edges est un morceau puissant et efficace. Who Else (Rusty Young / Mike Noble) est de l’or en barre, sensuel, regorgeant de soul, et parfait pour flâner le long de l’océan. Who Else est à coup sûr un des « highlights » de Legacy ! Lovin’ You Every Minute (Jim Messina / Michael Brady) avait déjà été interprété par Messina sur son album de 1981, la version qu’il présente ici est plus rapide, plus agressive. La ballade If It Wasn’t For You (Richie Furay / Scott Sellen) est l’autre highlights de cet opus, un refrain avec de magnifiques harmonies vocales que l’on retient dès la première écoute ! La très belle Follow Your Dreams (Jim Messina) (qui ne figure que sur la version CD) termine de façon beaucoup plus acoustique, totalement dans l’esprit Messina, à l’image de ce qu’il a pu faire sur ses albums en solo. Il ne devait malheureusement pas y avoir un autre disque de Poco avec cette formation.

 

Produit par : David Cole

Enregistré et Mixé par : David Cole

Nothin’ To Hide produit par : Richard Marx

Enregistré et Mixé par : Rick Holbrook

Enregistrement additionnel : Peter Doell

Nothin’ To Hide arrangé par : Richard Marx & Bruce Gaitsch

 

Poco :

George Grantham : Batterie, Chœurs

Rusty Young : Guitare Steel, Banjo, Dobro, Guitare, Piano, Chant et Chœurs

Jim Messina : Guitare, Guitare 12 Cordes, Chant et Chœurs

Richie Furay : Guitare, Chant et Chœurs

Randy Meisner : Basse, Chant et Chœurs

 

Musiciens additionnels :

 

Jeff Porcaro, Gary Mallaber : Batterie

Lee Sklar : Basse

Bill Payne, C.J. Vanston : Claviers

Paulinho Da Costa : Percussion

Brian Mendelsohn : Programmations Synclavier 

Frank Marocco : Accordéon

Joe Chemay, Richard Marx : Chœurs

Lire la suite ...
Vous avez aimé ce contenu ? Soutenez : pacificsummersound . Faire un don

Donnez votre avis :

Dernier commentaire :


Soyez le premier à réagir !

Vous avez aimé ce contenu ?
Soutenez :
Faire un don