Mon compte
logo

CWF 2 (2020)

image : CWF 2 (2020)

 

Déjà 18 ans que le guitariste suédois Peter Friestedt avait fait paraître son premier album The L.A. Project ! Depuis la fin des années 70, nous savons que les musiciens scandinaves ont souvent eu une attirance pour les sons venus de la Californie du sud, Peter Friestedt en est la parfaite incarnation.

 

Ses collaborations avec Bill Champlin, Lou Pardini, Michael Ruff, Bill Cantos, Randy Goodrum, Joseph Williams sont connues et reconnues. Peter Friestedt est né en 1973, il apprit très jeune à jouer du piano pour ensuite se mettre à la guitare, qui deviendra son instrument de prédilection. Durant la seconde partie des années 90, il poursuivit ses études musicales à l’académie de musique de Los Angeles. C’est là qu’il rencontra de nombreux musiciens dont le batteur légendaire Ralph Humphrey qui le prendra sous sa coupe, dès lors des portes s’ouvriront et il publiera The L.A. Project en 2002.

 

Après deux CD concoctés en compagnie de différents collaborateurs prestigieux, il s'associa avec Joseph Williams le chanteur de Toto et ils sortirent un album en 2011 sous le nom de Williams Friestedt. En 2013 Bill Champlin vint se joindre au duo et le Live In Concert verra le jour, à partir de ce moment le trio était né et un opus sortira en 2015.

 

Ce CWF 2 est comme son nom l’indique leur seconde collaboration studio, enregistré entre la Suède et L.A. En plus du trio on remarque les présences de Michael McDonald et de son épouse Amy Holland McDonald, Tamara Champlin est également au générique, tout comme Tomi Malm et Bill Cantos ! Cette affiche est diablement alléchante !

 

Le puissant Runaway Dancer (Bill Champlin / Robert Sall / Peter Friestedt / Tamara Champlin) inaugure cet opus. Cette chanson est cosignée par Robert Sall, et Lars Säfsund y détient le lead en compagnie de Bill Champlin. Sall et Säfsund sont tous les deux membres de Work Of Art, groupe que tous les amateurs d’AOR doivent certainement connaître ! On poursuit avec 10 Miles (Peter Friestedt / Randy Goodrum), nous pouvons entendre ce titre sur le EP 6 titres parut en 2018. C’est Joseph Williams qui se partage le chant avec Bill Champlin, nous sommes très proche de Toto et du morceau The Other Side que l'on peut entendre sur Kingdom Of Desire. Les amateurs des Porcaro, Paich et Lukather y trouveront sûrement leur bonheur ! Love In The World (Bill Champlin / Tamara Champlin / Stefan Gunnarsson / Peter Friestedt) voit l’arrivée de Michael McDonald, ce dernier se partage le chant avec Champlin, et c’est un véritable bonheur d’entendre la voix de l’ex-Doobie sur cette remarquable chanson ! Tout comme 10 Miles, Amanda’s Disguise (New Mix) (Peter Friestedt / Randy Goodrum / Janne Peltoniemi) était aussi présente sur l’album six titres sorti en 2018. Elle nous est livrée avec un nouveau mix. Avec la ballade Between The Lines (Bill Champlin / Michael Caruso / Will C. Champlin) les fans de Chicago époque années 80 seront en terrain connu, ce titre nous ramène aux grandes heures du groupe, du temps où celui-ci trustait les premières places au Top 10 du Billboard ! Tiens ! En parlant de Chicago, voici Look Away (Diane Warren), cette "power ballad" se trouve sur le Chicago 19, et avait atteint le sommet du Billboard Hot 100 ! La version proposée ici n’a rien à envier à l’originale, c’est bien entendu Bill Champlin qui y tient le chant. All That I Want (Remix) (Peter Friestedt / Jon-Willy Rydningen / Stian Joneid) était déjà sur le premier album du trio, cet excellent morceau au refrain "totoesque" bénéficie ici d’un nouveau mixage. On retrouve un peu de calme avec Restless Love (Bill Champlin / Randy Goodrum) le refrain s’égrène sur un rythme de valse très agréable ! Une fois n’est pas coutume, c’est Tamara Champlin qui chante sur le très bon Price Of Love (Tamara Champlin / Jack Ponti / Vic Pepe), dans un mood résolument AOR, ce Price Of Love possède tous les ingrédients pour ravir les fans du genre ! Sometimes You Win (Randy Goodrum / Jay Graydon) était déjà au générique de Williams Friestedt en 2011. Ce morceau figurait à l’origine en bonus track sur l’édition japonaise de l’album de JaR en 2008.

 

Produit par : Peter Friestedt, Bill Champlin & Joseph Williams

Mixé par : Ronny Rahti, sauf pour Look Away et Sometimes You Win mixé par Bo Savik

Artwork de la couverture : Arnaud Leger

 

Chœurs arrangés par Bill Champlin & Joseph Williams

Cuivres arrangés par : Lars Erik Gudim & Peter Friestedt

 

Bill Champlin : Chant, Claviers, Orgue, Guitare Acoustique, Chœurs

Joseph Williams : Chant, Chœurs

Peter Friestedt : Guitares, Guitares Acoustiques

 

Invités spéciaux:

Tamara Champlin : Chant sur Price Of Love, Chœurs sur Price Of Love et Love In The World

Michael McDonald : Chant sur Love In The World

Amy Holland McDonald : Chœurs sur Love In The World

Randy Goodrum : Piano sur Sometimes You Win

John JR Robinson : Batterie sur Amanda’s Disguise

Frank Ådahl : Chant et Chœurs sur Amanda’s Disguise

George Hawkins Jr. : Basse sur Price Of Love

Lars Säfsund : Chant et Chœurs sur Runaway Dancer

Bill Cantos : Claviers et Basse sur Sometimes You Win

 

Musiciens additionnels :

Stefan Gunnarsson : Claviers sur Love In The World, Between The Lines et Look Away

Per Lindvall : Batterie et Percussions sur Love In The World, All That I Want et Sometimes You Win

Johan Franzon : Batterie sur Runaway Dancer, Between The Lines et Look Away

Alan Hertz : Batterie sur Price Of Love

Erik-Andre Rydhingen : Batterie sur 10 Miles

Johan Granström : Basse

Ove Andersson : Basse sur Look Away

Tomi Malm : Piano, Claviers et Basse sur Love In The World et Price Of Love

Sebastian Robertson : Piano et Claviers sur 10 Miles et Look Away

Janne Peltoniemi : Piano et Claviers sur Amanda’s Disguise

Robert Sall : Guitare et Claviers sur Runaway Dancer

Jonas Hall : Saxophone sur Love In The World et Between The Lines

Andreas Andersson : Saxophone sur Love In The World et Between The Lines

Staffan Findin : Trombone sur Love In The World et Between The Lines

Lire la suite ...
Vous avez aimé ce contenu ? Soutenez : pacificsummersound . Faire un don

Donnez votre avis :

Dernier commentaire :

Jean-PhilippeRéjou
As-tu posté un commentaire? je n'arrive pas à le lire.

posté le : June 16, 2020 11:46

Repondre
Walt
Walt

posté le : June 15, 2020 23:04

Repondre
John Ford

Superbe !

posté le : May 19, 2020 18:17

Jean-PhilippeRéjou
Jean-PhilippeRéjou

posté le : May 19, 2020 13:02

Repondre
Wyatt

Williams est moins présent car était moins disponible à l'époque de "fabrication" de cet album par ses engagements avec Toto. Le nom CWF est gardé pour des raisons évidentes de marketing. Champlin / Williams / Friestedt, plus vendeur que L.A. project. Il faut saluer les efforts de ces artistes pour continuer à nous apporter du plaisir compte tenu du marché qui n'est plus du tout intéressant en terme de revenus pour ce genre musical devenu élitiste et également les soutenir en achetant leur musique. On ne reverra jamais Toto ou les Eagles à Accor Hotels Arena. Soprano et Maître Gims ont pris la place.

posté le : May 19, 2020 12:06

Jean-PhilippeRéjou

Merci !

posté le : May 19, 2020 10:49

Repondre

Très intéressante cette chronique merci 

 

posté le : May 19, 2020 09:47

Jean-PhilippeRéjou

J'ai un faible pour Love In The World avec Michael McDonald.

posté le : May 18, 2020 23:06

Repondre
alainjo
Jean-PhilippeRéjou

Je ne saurai te répondre concernant les relations du trio. Mais c'est vrai que Williams a l'air moins présent.

posté le : May 18, 2020 23:06

Repondre
Chistopher
alainjo

Work of art est bien là dans " Runaway dancer " ... Très bon ...

 

posté le : May 18, 2020 22:23

Repondre
alainjo

Le solo de guitare sur " Look away " est d'enfer ...

 

posté le : May 18, 2020 22:18

Repondre
Chistopher

Bon album de West Coast /AOR avec un HIT potentiel  "Runaway Dancer" mais dont Joseph Williams dont j'apprécie la voix semble étrangement absent à l'exception de "Ten Miles" qui remonte à 2018. Y aurait-il un problème ?

posté le : May 18, 2020 21:37

Repondre
Vous avez aimé ce contenu ?
Soutenez :
Faire un don