Mon compte
logo

Nights Are Forever (1976)

image : Nights Are Forever (1976)

 

Le quatrième LP de England Dan & John Ford Coley Nights Are Forever est paru en 1976. Originaire du Texas, le duo réalisera sept albums, le dernier Dr. Heckle & Mr. Jive est paru en 1979.

La musique de England Dan & John Ford Coley est tout à fait représentative du "soft rock" des années 70, la production est excellente, grâce en soit rendue à Kyle Lehning, qui a su donner au duo une vraie personnalité. A titre personnel, j'adore me replonger dans leurs albums, qui font remonter à la surface des sensations et l'ambiance de toute une époque ! La qualité des mélodies et des harmonies vocales sont remarquables et c’est ce qui va nous frapper en premier chez England Dan & John Ford Coley, comment ne pas éprouver d’émotions à l'écoute de Long Way Home ou encore de la "road song" Westward Wind ?

Nights Are Forever est leur opus qui rencontra le plus de succès. I'd Really Love To See You Tonight atteindra la 2e place au Billboard et la 1ère dans la catégorie "Adult Contemporary", le second single Nights Are Forever Without You se classera quant à lui à la 10e place du Billboard Hot 100 !

Nights Are Forever regorge d'excellents moments, à commencer par I’d Really Love To See You Tonight (Parker McGee), "pop song" quasiment parfaite, si jamais la perfection existe ! La mélodie se niche immédiatement dans votre mémoire et ce titre vous replonge en plein milieu des années 70 ! I’ll Stay (Dan Seals) est une superbe ballade acoustique, flirtant avec la "Country Music" qui fera le bonheur de Dan Seals quelques années plus tard, mais I’ll Stay garde encore un côté "soft rock" notamment dans le refrain ! Westward Wind (John Ford Coley) comme le suggère son titre est très "breezy", parfaite pour faire la route, comme beaucoup de chanson parsemant le "soft rock" californien de cette période. Long Way Home (John Ford Coley / Dan Seals) est sans nul doute un des sommets de cet opus, morceau cinématographique s’il en est, faisant apparaître dans notre esprit les grands espaces de l’ouest américain, la mélodie et les arrangements sont à ranger parmi ce qui se faisait de mieux. There’ll Never Be Another For Me (John Ford Coley / Parker McGee / Dan Seals) est un peu plus nerveuse, plus électrisante, la façon qu’a Dan Seals d’interpréter les couplets est un peu plus agressive qu’à l’accoutumée pour retrouver une certaine douceur pendant le refrain, à noter la présence d’une section de cuivres ce qui n’était pas courant chez eux. Nights Are Forever Without You (Parker McGee) fut l’autre single à succès de cet œuvre. Toujours composé par Parker McGee, Nights Are Forever est une jolie ballade, avec de très belles harmonies. Sur la ballade It’s Not The Same (John Ford Coley / Sunny Dalton / Dan Seals) c’est John Ford Coley qui tient le chant. Il y a chez Coley et Seals une grande exigence au niveau des mélodies et It’s Not The Same ne déroge pas à la règle. Showboat Gambler (Dan Seals) est la première et seule vraie incursion dans la "Country Music". Les Stetsons et les gros ceinturons sont de sortie et nous sommes plongés dans l’ambiance d’une barbecue party au bord du Mississippi. The Prisoner (John Ford Coley / Dans Seals) est très acoustique, c’est un des très beaux moments de Nights Are Forever, mais il n’y a pas vraiment chansons faibles. Avec Lady (John Ford Coley / Kyle Lehning / Parker McGee / Dan Seals) on continue avec force guitares acoustiques mais nous remarquons aussi la présence d’une pedal steel qui y ajoute une pointe de Country. Everything’s Gonna Be Alright (John Ford Coley / Dan Seals) est beaucoup plus "pop" "soft rock", évoluant dans un rythme plus rapide, parfaite conclusion pour ce qui est à mon avis le meilleur album du duo.



Produit et enregistré par : Kyle Lehning



John Ford Coley : Chant, Guitares Acoustiques, Claviers
England Dan Seals : Chant, Guitares Acoustiques, Saxophone Soprano



Larrie Londin : Batteries, Percussions
Joe Osborn, Ted Reynolds, Kyle Lehning : Basses
Shane Keister : Claviers

Jim Seals, Bobby Thompson, Steve Gibson : Guitares Acoustiques
Bobby Thomson : Banjo
Steve Gibson : Guitares & Mandolin
Jim Seals : Fiddle
Doyle Grisham : Guitare Steel


George Cunnigham & Don Sheffield : Trompettes
Billy Puet & Denie Solee : Woodwinds
Dennis Good : Trombone



Sheri Kramer, Diane Tidwell, Lisa Silver, Janie Fricke, Ginger Holiday : Chœurs



Shelly Kurland & The Section : Cordes
Warren Hartman : Arrangements des Cordes
Bergen White : Arrangements des Cordes et des Cuivres

Lire la suite ...
Vous avez aimé ce contenu ? Soutenez : pacificsummersound . Faire un don

Donnez votre avis :

Dernier commentaire :

Jean-PhilippeRéjou

posté le : May 19, 2020 18:55

Repondre
Vous avez aimé ce contenu ?
Soutenez :
Faire un don