Mon compte
logo

Playin' It Cool (1984)

image : Playin' It Cool (1984)

 

Timothy B. Schmit est un pur californien né à Oakland en 1947. Bassiste, compositeur et chanteur il rejoignit Poco juste après l’enregistrement de leur premier album, il y restera jusqu’en 1977 époque à laquelle il intégra les Eagles.

 

Malheureusement les circonstances et l’ambiance chez les aigles fera qu’il n’enregistrera qu’un 45 tours de Noël et le LP The Long Run où il co-signera et chantera le superbe I Can’t Tell You Why, titre illustrant parfaitement le son californien de cette époque. Mais il se rattrapera à partir de 1994 lors de la reformation du band.

 

Après la séparation, il sera très demandé dans les studios californiens, enregistrant avec Crosby Stills & Nash, Jesse Colin Young, Dan Fogelberg etc. Il participera au célèbre album IV du groupe Toto, il partira même en tournée avec eux l’année suivante. En 1982 il gravera pour la première fois sous son propre nom, So Much In Love figurant la bande originale du film Fast Times At Ridgemont High, cette chanson est d’ailleurs une reprise du groupe vocale The Tymes.

 

C’est en 1984 qu’il se décidera enfin à enregistrer Playin’ It Cool son premier opus. Produit par Josh Leo et Schmit lui-même, ce LP ne fonctionnera malheureusement que modérément se classant à la 160e place du Billboard. Pourtant il recelait de très bons atouts, la qualité des chansons, de très belles mélodies et une production efficace. Peut-être que le choix des singles ne fut pas judicieux, on se demande encore pourquoi le superbe Tell Me What You Dream ne fut pas choisi en tant que 45 tours, surtout quand on sait que neuf ans plus tard le groupe Restless Heart en fit un tube (1er au Billboard dans la catégorie Adult Contemporary et 43e au Billboard Hot 100). Et enfin, au risque de me répéter, à de rares exceptions près, cette période n’était pas propice pour les artistes de cette génération et se réclamant du "soft rock".

 

C’est le morceau éponyme Playin’ It Cool (Josh Leo / Vince Melamed / Timothy B. Schmit / J.D. Souther) qui commence de façon plutôt efficace et avec une production bien ancrée dans son époque. Il fut choisi comme premier single se classant à la 101e place du Billboard. Nous poursuivons avec la belle Lonely Girl (Josh Leo), programmations et synthétiseurs sont à l’honneur. J’ai toujours aimé cette chanson, le moment du "bridge" avec le passage instrumental est en tout point remarquable ! So Much In Love (Billy Jackson / Roy Stargis / George Williams) comme je l’ai dit en préambule avait été enregistré deux ans auparavant pour la B.O. du film Fast Time At Ridgemont High, cette reprise presque acapella avec des harmonies vocales façon Beach Boys est une grande réussite ! Avec Something’s Wrong (Josh Leo / Vince Melamed / Timothy B Schmit) on rentre dans le dur, avec un gros son, très "rock & roll", le tempo est assez lent mais les guitares sont acérées, les solos se succèdent grâce à Josh Leo, Steve Lukather et Joe Walsh. La seconde face du vinyle débute sur le magnifique Voices (Timothy B Schmit), seule la voix de Schmit suffit à nous faire frémir de bonheur, une guitare acoustique arrive quand même en accompagnement en seconde partie, c’est court mais c’est beau ! Wrong Number (Timothy B. Schmit / Michael Towers / Scott Strong) prend le contrepied du titre précédent, c’est en effet un titre puissant, où les guitares électriques sont mises en avant. Parmi les chansons "rock" se trouvant sur cet album, Wrong Number est très certainement la meilleure. Take A Good Look Around You (Timothy B. Schmit / Kenny Koch) est fort agréable, une mélodie diablement accrocheuse et une chanson merveilleusement réussie ! Avec Tell Me What You Dream (Vince Melamed / Josh Leo / Timothy B. Schmit) nous sommes certainement en présence du meilleur morceau de Playin’ It Cool, mais en présence également d’une ballade formidable, et cette version aurait mérité un meilleur sort commercial. La mélodie, l’orchestration, le solo de saxophone évoquant les grands espaces, c’est tout simplement jouissif ! C’est avec Gimme Some Money (Josh Leo / Timothy B. Schmit) que nous fermons le ban, tempo soutenu, les guitares sont de retour, c’est presque du ZZ Top, il faut dire que le succès de Eliminator un an auparavant, a certainement dû influencer l’enregistrement de ce morceau !

 

Dans sa discographie en solo, c’est celui que je préfère, certainement parce qu’il me rappelle tellement de bons souvenirs et puis j’avais dix-neuf ans lors de sa parution !

 

 

Produit par : Josh Leo & Timothy B. Schmit sauf So Much In Love produit par Russ Titelman

Enregistré par : Mark Linett, Niko Bolas, Richard Bosworth

Mixé par : Niko Bolas

 

Timothy B. Schmit : Chant, Basse, Guitare, Percussions, Chœurs

 

Craig Krampf : Batteries, Percussions

John "JR" Robinson : Batterie

Jeff Porcaro : Batterie, Percussions, Tambourin

Don Henley : Batterie, Percussions

Harry Stinson : Batterie, Toland 808, Simmons Snare

Bob Glaub : Basse

Josh Leo : Guitare, Guitare Acoustique, Percussions

Steve Lukather : Guitare

Joe Walsh : Guitare

David Paich : Claviers

Vince Melamed : Claviers

Mike Utley : Orgue

J.D. Souther : Percussions

Keith Knudsen : Tambourin

Greg Smith : Saxophone Bariton

Bill Bergman : Saxophone Ténor

Jim Coile : Saxophone Ténor

Stephen Allen : Saxophone Ténor

 

J.D. Souther, Sam Clayton, Carl Wilson, Josh Leo, Rita Coolidge, Max Gronenthal, David Lasley, Don Henley : Chœurs

Lire la suite ...
Vous avez aimé ce contenu ? Soutenez : pacificsummersound . Faire un don

Donnez votre avis :

Dernier commentaire :


Soyez le premier à réagir !

Vous avez aimé ce contenu ?
Soutenez :
Faire un don