Mon compte
logo

In Your Eyes (1983)

image : In Your Eyes (1983)

 

La carrière de George Benson est riche et recèle beaucoup de facettes musicales. Catalogué avant tout comme guitariste de jazz ce qu’il fut réellement durant les 12 premières années de sa discographie, mais 1976 verra un tournant avec sa signature sur le label WarnerBenson entamera alors une période que certains qualifieront de plus "commerciale", avec la parution du magnifique album Breezin’ produit par Tommy LiPuma.

 

Du jazz à la Wes Montgomery, Benson passera allègrement à un jazz-funk-westcoast parfois instrumental mais de plus en plus chanté au fur et à mesure de la parution de ses albums. Son premier grand succès planétaire il l’obtiendra en 1980, grâce au producteur Quincy Jones et à la chanson Give Me The Night composée par Rod Temperton, dont les fameux accords de guitares furent samplés à diverses reprises. Après Give Me The Night, une compilation regroupant deux inédits dont le fameux Turn Your Love Around, paraîtra en 1981.

 

C’est en 1983 qu’arriva In Your Eyes, disque qui avait la difficile mission de succéder à Give Me The Night. Produit par Arif Mardin sauf pour Inside Love (So Personal) produit par Kashif, enregistré principalement à New-York mais aussi à Los Angeles cet opus est une réussite artistique incontestable, alliant le funk, la soul, des ballades soft-rock, mais aussi deux instrumentaux où Benson fait montre de toute la finesse de son jeu de guitare. La production est léchée et luxueuse, le budget consacré à l’enregistrement devait être conséquent. La performance commerciale fut en revanche plus contrastée, Inside Love (So Personal) atteindra la 43e place du Billboard et Lady Love Me (One More Time) fera mieux puisqu’il se hissera à la 30e place. La ballade In Your Eyes sera aussi extraite en "single", 30e place également mais dans la catégorie Adult Contemporary. Quant à l’album il grimpera à la 27e place du Billboard 200.

 

On débute avec Feel Like Makin’ Love (Eugene McDaniels), classique créé par Roberta Flack en 1974, repris de nombreuses fois par la suite. George Benson nous en livre une version assez funky avec force cuivre, beaucoup plus rapide que l’originale et menée tambour battant par sa voix ! Inside Love (So Personal) (Kashif) fut extrait en single, composé et produit par Kashif, ce morceau fut beaucoup programmé sur les pistes de danses des discothèques de l’époque, ce ne fut pas un tube majeur, mais il reste néanmoins un très bon titre où l’on reconnaît immédiatement la patte de Kashif. L’intro de Lady Love Me (One More Time) (David Paich / James Newton-Howard) est un modèle du genre, les amateurs du groupe Toto reconnaîtront le style de composition de David Paich surtout pendant les couplets, cette chanson est à n’en pas douter un des grands moments de In Your Eyes. Elle sera reprise par Jeffrey Osborne trois ans plus tard sur son opus Emotional ! Love Will Come Again (Arif Mardin / Hamish Stuart) qui est interprété en compagnie de Chaka Khan, est un des moments que je préfère, mid-tempo dont la mélodie vous rentre immédiatement dans la tête, et la rythmique entêtante additionnée à de brillants arrangements font le reste ! Le titre éponyme In Your Eyes (Michael Masser / Dan Hill) est la première vraie ballade, la mélodie est accrocheuse, le romantisme est mis en avant, le genre de slow que l’on faisait durant cette période. Never Too Far To Fall (Hamish Stuart / Ned Doheny) est dans un style beaucoup plus funk, c’est une excellente composition signée par Hamish Stuart d’Average White Band en collaboration avec Ned Doheny que tous les amateurs de "Westcoast" connaissent, Doheny la reprendra d’ailleurs dix ans plus tard dans une version plus acoustique sur son disque Between Two Worlds. Being With You (Omar Hakim) est le premier instrumental, ambiance cool et ensoleillée, intro au Fender Rhodes et George Benson nous fait admirer son savoir-faire en tant que guitariste ! Use Me (Barry Mann / James Ingram / Cynthia Weill) est une excellente chanson, qui redonne un peu de rythme, mais qui navigue toujours dans cette ambiance de coolitude ! Late At Night (Barry Mann / Cynthia Weill) chanté avec Vickie Randle est une magnifique ballade que les amateurs de belle mélodie ne manqueront pas d’apprécier ! Enfin c’est le second instrumental In Search Of A Dream (Adam Falcon) qui conclut In Your Eyes, ambiance assez funk, mais évoluant toujours dans une atmosphère "summertime", ce qui n’est pas fait pour nous déplaire !

 

Pour conclure, je recommande fortement In Your Eyes, sorti juste avant que les synthétiseurs et autres programmations envahissent toutes les productions.

 

Produit par Arif Mardin

Sauf Inside Love (So Personal) produit par Arif Mardin & Kashif

Enregistré par : Jeremy Smith, Michael O’Reilly, Gary Skardinia, Bobby Warner, Bill Dooley, Jay Messina, Danny Caccavo, John Agallo

 

George Benson : Chant, Guitare, Chœurs

 

Steve Ferrone, Jeff Porcaro, Carlos Vega, Steve Gadd, Steve Jordan : Batteries

Will Lee, Anthony Jackson, Marcus Miller, Nathan East : Basses

Ira Siegel, Paul Jackson, Jr., David Spinozza : Guitares

Robbie Buchanan : Piano, Synthétiseurs, Piano électrique, Basse Moog, Linn Drums programmations

Richard Tee : Piano électrique

Jorge Dalto : Piano électrique, Piano

Pete Cannarozzi : Synthétiseurs

Steve Porcaro : Synthétiseurs

Greg Phillinganes : Synthétiseurs

David Paich, James Newton Howard : Claviers et Synthétiseurs

Kashif : Basse moog, programmations de batterie, finger snaps, Claviers, Synthétiseurs, Synclavier II

Sammy Figueroa, Lenny Castro, Bashiri Johnson : Percussions

Joe Mardin : Programmations des synthétiseurs

David Sanborn : Saxophone Alto

Jerry Hey : Bugle

Leslie Ming : Programmations de batterie

 

Vickie Randle : Duo sur Late At Night

 

Mark Stevens, Diva Gray, Robin Clark, Lani Groves, Hamish Stuart, Chaka Khan, Zack Sanders, Babi Floyd, Lillo Thomas, B.J. Nelson, Kashif, Brenda White : Chœurs

 

Randy Brecker, Michael Brecker, Alan Ralph, Lew Delgatto, Jon Faddis, Tom Malone : Cuivres

 

Robbie Buchanan : Arrangements des rythmes, Arrangements des synthétiseurs

Gus Falcon : Guitare rythmique et arrangements des rythmes

Arif Mardin : Arrangements des cordes, Arrangements des cuivres, Arrangements des Synthétiseurs, Arrangements des chœurs, Arrangements

Hamish Stuart : Arrangements des Chœurs

Randy Brecker : Arrangements des Cuivres

Lee Holdridge : Arrangements des Cordes

James Newton Howard : Arrangements des Cordes, Arrangements

Marty Paich : Arrangements des Cordes

Jerry Hey : Arrangements des Cuivres

David Paich : Arrangements des Cuivres, Arrangements

Kashif : Arrangements des Rythmes, Arrangements des Voix

Lawrence Jones III : Arrangements des Voix

 

Gene Orloff et Andre Granat : Premiers violons

Lire la suite ...
Vous avez aimé ce contenu ? Soutenez : pacificsummersound . Faire un don

Donnez votre avis :

Dernier commentaire :

Jean-PhilippeRéjou

Oui Alain, c'est le second album de Benson que j'avais acheté, juste après Give Me The Night, et effectivement un de ses meilleurs de sa période Warner.

posté le : September 16, 2020 08:28

Repondre
alainjo
alainjo

Oui ... Super album ... Sans aucun doute son meilleur et l'un des meilleurs de cette période bénie des dieux !!! 😍😎

posté le : September 15, 2020 20:31

Repondre
Vous avez aimé ce contenu ?
Soutenez :
Faire un don