Mon compte
logo

A Deep Sense Of Happiness (2020)

image : A Deep Sense Of Happiness (2020)

 

Olivier Popincourt est originaire de Rouen, c’est dans cette belle ville qu’il a passé son enfance et son adolescence ! L’adolescence, c’est le moment où l’on découvre la musique, il fut séduit par celle qui venait d’Angleterre, The Clash, The Jam, Joe Jackson, Style Council, etc. Il ne le savait pas encore mais Paul Weller allait avoir une influence capitale dans sa carrière d’auteur-compositeur-interprète.

 

Après des passages à Nantes, Bordeaux, mais aussi en Afrique et à Londres il rentrera en France et plus précisément à Paris, c’est à ce moment qu’il enregistrera son premier quatre titres.

 

A Deep Sense Of Happiness est le second opus de Popincourt. Son premier EP est paru en 2013, son premier LP quant à lui verra le jour en 2016. Sur ce nouvel album on y ressent diverses influences, je citerai pêle-mêle, Burt Bacharach, Paul Weller, Joe Jackson mais aussi Elvis Costello. Cet album est un vrai bonheur alternant de magnifiques ballades et des titres plus rock dans l’esprit du mouvement des "mods" !

 

The Grass Of Winter Morning (Popincourt) vous accrochera dès la première écoute, cette mélodie ensorcelante bénéficie d’arrangements soignés, nous naviguons entre Elvis Costello et Burt BacharachNever Give All The Heart (Popincourt) débute avec un beau quatuor de violons et n’est pas en reste par rapport au morceau précédent ! Parmi les autres ballades remarquables, citons The Last Beams Of A Setting Sun (Popincourt) avec toujours la présence de cet admirable quatuor de cordes, mais aussi Where The Wind Never Blew (Popincourt) qui se rapproche plus du mid-tempo que de la ballade au sens propre du terme, c’est magnifique et nous nous laissons transporter sur les bords de la Tamise avec un plaisir non dissimulé, et la présence des cuivres est une délicate idée ! Spreading Golden Dust (Popincourt) est plus "breezy", Style Council n’est pas très loin et même très proche, Once Upon A Time (Popincourt) est en tout point séduisante, c’est une mélodie gracieuse agrémentée d’arrangements lumineux, This Must Be Heaven (Popincourt) est réellement splendide, toujours ce quatuor de cordes évoluant sur une mélodie toute en finesse et puis le jeu de guitare de Popincourt mérite aussi que l’on s’y attarde ! Pour ce qui est des titres plus "rock", citons Always Back (Like The Morning Dew) (Popincourt) avec un refrain qui dès la première écoute saura vous hanter, le titre éponyme A Deep Sense Of Happiness, les riffs de guitare et le son "so british" sauront vous captiver, My Whole World Is Falling Down (Popincourt) est également à ranger parmi les très bons moments grâce à un refrain ravageur ! While The Ship Sinks (Giacoman / Popincourt) interprétée par Gabriela Giacoman me rappelle un certain rock qui se faisait au tout début des années 80, ce morceau me fait remonter à Martha & The Muffins ! Truly Yours (Rocabois / Popincourt) n’est pas loin de remporter ma préférence concernant les titres rapides de A Deep Sense Of Happiness !

 

Je vous conseille vraiment de vous pencher sur ce A Deep Sense Of Happiness, vous y découvrirez la richesse des compositions de Olivier Popincourt et à chaque écoute vous y décèlerez des éléments que vous n’aviez pas entendu à la précédente. C’est à n’en pas douter une très belle réussite !

 

Mixé par : Sébastien Souchois

 

Olivier Popincourt : Chant, Guitares, Wurlitzer, Vox Continental, Orgue Philicorda, Percussions

Olivier Bostvironnois : Grand Piano

Fred Jimenez : Basse

Hervé Bouétard : Batterie & Percussions

Sébastien Souchois : Saxophone Soprano / Arrangements des cordes et des cuivres

Quentin Ghomari : Trompette

Gabriela Giacoman, Susanne Shields, Marilou Tee : Chœurs

Florence Hennequin, Claudine Christophe, Angélique et Boris Cacciaguerra : Cordes

Lire la suite ...
Vous avez aimé ce contenu ? Soutenez : pacificsummersound . Faire un don

Donnez votre avis :

Dernier commentaire :


Soyez le premier à réagir !

Vous avez aimé ce contenu ?
Soutenez :
Faire un don