Mon compte
logo

18 (1986)

image : 18 (1986)

 

En 1986 Chicago faisait paraître son quinzième album, qui, pour ne pas déroger à la tradition désormais établie depuis les années 70, fut baptisé avec un nombre! C’est donc Chicago 18 qui fut livré chez les disquaires au mois de septembre 1986.

 

Suite au succès mérité des deux albums précédents, les fans attendaient avec impatience cette nouvelle livraison, en plus David Foster rempilait à nouveau en tant que producteur, gage de qualité sonore! Cependant un départ majeur inquiétait quelque peu, en effet un des membres fondateurs, Peter Cetera pour ne pas le nommer, bassiste, chanteur et compositeur talentueux décidait de poursuivre sa carrière en solo! Sa perte constituait un handicap évident, c’est lui qui avait composé ou co-composé la plupart des tubes majeurs durant les dernières années! Inutile de rappeler If You leave Me Now, No Tell Lover, Hard To Say I’m Sorry, Stay The Night, You’re The Inspiration, etc.

 

Le départ de Cetera fut compensé par l’arrivée de Jason Scheff, bassiste, chanteur et compositeur, mais j’ai toujours trouvé ses chansons moins fortes mélodiquement que celles de son glorieux prédécesseur ! Son recrutement peut aussi s’expliquer par sa texture de voix qui se rapprochait de celle de Cetera

 

L’album connut un moindre succès par-rapport aux deux précédents, 35e au Billboard 200, sur les quatre "singles" qui en furent extraits, Will You Still Love Me parvint à se hisser à la 3e place du Billboard Hot 100, quant à If She Would Have Been Faithfull… il n’a atteint que la 17e place, les deux autres, à savoir Niagara Falls et la reprise de leur classique 25 Or 6 To 4 furent des succès mineurs.

 

Je n’avais pas vraiment accroché à cet album lors de sa sortie, je me souviens l’avoir posé sur ma platine en m’attendant à des chansons de la qualité du 16 ou 17, or il y en a peu qui arrivent à ce niveau. Peut-être aussi un peu surproduit, in fine nous avons à faire à un disque plus hi-tech AOR que les précédents, la mode de l’époque voulait ça…

 

Niagara Falls (Steve Kipner / Bobby Caldwell) est une bonne chanson avec une excellente introduction et de très bons couplets, j’aime moins le refrain un peu plus brouillon et moins percutant que le reste! Les artifices de production n’arrivent pas à sauver Forever (Robert Lamm / Bill Gable) surtout au moment du refrain souffrant d’une faiblesse mélodique, en revanche on appréciera le solo de saxophone! En écoutant If She Would Have Been Faithfull… (Steve Kipner / Randy Goodrum) nous sommes en pays de connaissance avec la ballade "à la Chicago", Scheff et Champlin interprètent parfaitement cette chanson remarquable, même si par moments elle pâtie peut-être de surproduction, des arrangements plus sobres n’auraient pas été pour me déplaire! La version originale de 25 Or 6 To 4 (Robert Lamm / James Pankow) fut enregistrée en 1969 et figure sur le second opus du groupe, je la préfère, et de loin, chantée par Peter Cetera et comportant une longue partie instrumentale. C’est toujours compliqué d’adapter un classique bien ancré dans l'époque de sa création, et je n’ai toujours pas compris l’utilité de mettre ce titre à la sauce 80’s! Will You Still Love Me? (David Foster / Tom Keane / Richard Baskin) est sans contestation possible le morceau ayant le plus gros potentiel commercial, et il constitua le seul grand tube de ce disque, du moins aux Etats-Unis. Composition dans le style "fostérien" de l’époque, rien à dire, c’est très bien fait et c’est encore efficace aujourd’hui! Over And Over (Robert Lamm / James Newton Howard / Steve Lukather) souffre d’une profusion d’artifices, les amateurs y reconnaîtront cependant le bon travail de Steve Lukather au moment du solo de guitare! Free Flight (James Pankow) est un court instrumental de cuivres servant de pont pour It’s Alright (Bill Champlin / David Foster), une des bonnes satisfactions, efficace, composition fluide et réussie! Avec Nothin’s Gonna Stop Us Now (Jason Scheff / Buzz Feiten) Scheff signe son arrivée chez Chicago, composition sympathique mais parfois hésitante, n’atteignant pas les sommets! I Believe (Bill Champlin) est une excellente ballade, Champlin n’offre que deux chansons sur le 18, mais de bonnes qualités avec un gros plus pour ce I Believe ! Le mid-tempo One More Day (James Pankow / Carmen Grillo) est très plaisant avec la chorale d’enfants en conclusion, et rend la fin de cet opus très agréable !
 

Produit par : David Foster

Enregistré et mixé par: Humberto Gatica

 

Chicago:

 

Bill Champlin: Claviers et Chant, Arrangements du Chant

Robert Lamm: Claviers et Chant, Arrangements du Chant

Lee Loughnane: Trompette, Arrangements du Chant

James Pankow: Trombone, Arrangements des Cuivres et des Chants

Walter Parazaider: Instruments à Vent, Arrangement du Chant

Jason Scheff: Basse et Chant, Arrangements du Chant

Danny Seraphine: Batterie, Programmations Batterie, Arrangements du Chant

 

Musiciens additionnels:

David Foster: Claviers, Arrangements des Cuivres & Chants, Arrangements

Michael Landau, Buzz Feiten, Steve Lukather: Guitares

Dave Boruff, Michael Boddicker, Rhett Lawrence, Bo Tomlyn: Programmations des Synthétiseurs

 

Jeremy Lubbock: Arrangements des Cordes

Jules Chaikin: Direction des cordes

Gerald Vinci: Premier violon

 

Bobby Caldwell, Steve Kipner & David Foster : Arrangements sur Niagara Falls

Robert Lamm, David Foster & Humberto Gatica : Arrangements sur Forever

David Foster & Steve Kipner : Arrangements sur If She Would Have Been Faithfull...

David Foster, Robert Lamm & James Pankow : Arrangements sur 25 Or 6 To 4

David Foster : Arrangements sur Will You Still Love Me?

David Foster, Robert Lamm & Steve Lukather : Arrangements sur Over And Over

David Foster & Bill Champlin : Arrangements sur It's Alright, I Believe & One More Day

David Foster & Jason Scheff : Arrangements sur Nothin' Gonna Stop Us Now

 

Chorale d’enfants sur One More Day

John Joyce & Betty Joyce : Direction

Rebecca Clinger, Christopher Leach, Julie Leach, Myhanh Tran, Peter Wade, Jason Pasol, Brandon Roberts, Alitzah Wiener, Betty Joyce, Laurie Parazaider, Melody Wright, Bettina Bush

 

Lire la suite ...
Vous avez aimé ce contenu ? Soutenez : pacificsummersound . Faire un don

Vous devez être connecté pour poster un message.

Dernier commentaire :

Jean-PhilippeRéjou

Merci pour ton commentaire, le groupe Chicago des années 80 a marqué beaucoup d'adolescentes et d'adolescents, en premier lieu grâce à leurs ballades !

posté le : June 4, 2022 17:40

Repondre
Frangi-Tatoo
Frangi-Tatoo

Chicago a marqué le début de mon adolescence.

j'en avait sur ma première cassette ☺️

posté le : June 4, 2022 16:49

Repondre
Jean-PhilippeRéjou

posté le : June 1, 2022 21:21

Repondre
Jean-PhilippeRéjou

posté le : June 1, 2022 21:20

Repondre
Vous avez aimé ce contenu ?
Soutenez :
Faire un don