Mon compte
logo

17 (1984)

image : 17 (1984)

 

Après le grand succès de l'album 16 (1982), qui avait vu sa résurrection commerciale et artistique, le groupe Chicago était attendu au tournant avec l'album 17 (1984) (20e au Billboard Hot 200). 

 

David Foster rempilait à la production et Humberto Gatica en tant qu'ingénieur du son et au mixage. Je n'hésite pas à le dire, ce disque est une grande réussite, et même si il y la présence de quelques programmations et synthétiseurs, Chicago a su éviter le piège du tout synthétique, aidés certainement en cela par David Foster, alors que beaucoup d'artistes ou de groupes y avaient succombé durant cette période.

 

On entame avec le "tubesque" "Stay The Night" (Peter Cetera / David Foster) (16e au Billboard Hot 100), la paire Cetera/Foster est au meilleure de sa forme au niveau de l'écriture et de la composition, avec des couplets ravageurs et un refrain qui retient l'attention dès la première écoute, la "pop song" pratiquement parfaite!! Ce titre représente certainement beaucoup de souvenirs pour nombre d'entre vous avec le fameux clip vidéo où Cetera faisait des casdades sur une voiture . D'autre part Danny Seraphine fut évincé de façon peu élégante par le producteur David Foster sur ce morceau, il fut remplacé par Jeff Porcaro qui n'est pas crédité ; "We Can't Stop The Hurtin'" (Robert Lamm / Bill Champlin / Deborah Neal) est également un excellent morceau avec un refrain très "soul" et des harmonies vocales en adéquation, les couplets sont dans un style AOR (ce que l'on appelait "rock FM" en France à l'époque) ; "Hard Habit To Break" (Steve Kipner / Jon Parker) (n°3 au Billboard Hot 100) est une ballade qui connu un grand succès de l'autre côté de l'Atlantique, dans la grande tradition des slows "à la Chicago", très "Ceterienne" (sic), malgré que ce ne soit pas une composition de Cetera ; "Only You" (Jimmy Pankow / David Foster) recèle beaucoup de programmations, mais avec un refrain très accrocheur, toujours très influencé "soul" ; "Remember The Feeling" (Peter Cetera / Bill Champlin) est une ballade très agréable, à laquelle il manque peut-être le petit "plus" pour être un tube ; "Along Comes A Woman" (Peter Cetera / Mark Goldenberg) est également très agréable, c'est un mid-tempo où Cetera tient le "lead", c'est assez AOR avec le côté "pop" que sait si bien apporter Peter Cetera dans ses compositions ; "You're The Inspiration" (Peter Cetera / David Foster) (n°3 au Billboard Hot 100) est une magnifique douceur, avec une mélodie d'exception, c'est à n'en pas douter une des meilleures ballades du groupe avec "If You Leave Me Now" ou encore "Hard To Say I'm Sorry" ; "Please Hold On" (David Foster / Bill Champlin / Lionel Richie) est sans contestation possible le titre le plus "soul" de l'album, avec l'apport de Lionel Richie à la composition, ce titre est une véritable "bombe". Dommage que la première version CD ait été modifié avec le retrait de la voix de Cetera sur le refrain, erreur réparée avec la réédition de Rhino en 2006 ; "Prima Donna" (Peter Cetera / Mark Goldenberg) qui figure également sur la bande originale du film "Two Of A Kind" est plutôt AOR avec une guitare très en avant, pas le meilleur morceau du disque, mais il se laisse écouter sans problème ; "Once In A Lifetime" (Jimmy Pankow) termine de manière un petit peu décevante, malgré la présence d'un refrain assez chatoyant et d'un très bon final.

 

A noter que sur la réédition de Rhino (2006) figurait un morceau inédit "Where We Begin" (Robert Lamm) avec la participation de David Pack au chant, mais ce titre est plus une "démo" qu'une chanson véritablement achevée.

 

Ce devait être les dernières apparitions de Peter Cetera et de Danny Seraphine avec le groupe, si on excepte "Good for Nothing", enregistré pendant les sessions de l'album 17 mais qui fut réalisé plus tard, sur l'opus de charité "We Are The World" en 1985. C'est la dernière fois que l'on entendra un morceau de Chicago chanté par Peter Cetera. C'est un album à avoir en priorité. Incontournable!!

 

Produit par David Foster

Enregistré et mixé par Humberto Gatica

 

Le groupe Chicago se composait de Peter Cetera à la basse, au chant et aux chœurs, Bill Champlin aux claviers, guitares chant et chœurs, Danny Seraphine à la batterie, Robert Lamm aux claviers, chant et chœurs, Chris Pinnick à la guitare, James Pankow au trombone, Walter Parazaider au saxophone et Lee Loughane à la trompette.

 

Musiciens additionnels : 

Michael Landau, Paul Jackson, Jr., et Mark Goldenberg : Guitares

Paulinho da Costa : percussions

David Foster, John Van Tongeren, Erich Bulling et Marcus Ryle : synthétiseurs et programmations

Gary Grant et Greg Adams : Cuivres additionnels

Kenny Cetera, Donny Osmond et Richard Marx : Chœurs

Jeremy Lubbock : Arrangements des Cordes

Lire la suite ...
Vous avez aimé ce contenu ? Soutenez : pacificsummersound . Faire un don

Donnez votre avis :

Dernier commentaire :


Soyez le premier à réagir !

Vous avez aimé ce contenu ?
Soutenez :
Faire un don