Mon compte
logo

Midnight Light (1977)

image : Midnight Light (1977)

 

L'unique album de l'éphémère duo LeBlanc & Carr est paru en 1977, même si l'enregistrement n'a pas eu lieu en Californie, mais aux fameux studios "Muscle Shoals" en Alabama, il recèle tous les ingrédients du "soft-rock" californien de cette période.

 

On entame avec "Something About You" (Brian Holland / Lamont Dozier / Eddie Holland), c'est en fait le "cover" d'un morceau interprété à l'origine par les Four Tops, il est repris ici en version nettement plus rock, avec une guitare électrique très incisive, nous ne sommes pas loin des Doobie Brothers époque Tom Johnston ; la ballade "Falling" (Lenny LeBlanc / Eddie Struzick) a été le tube de du disque, 13e au Billboard Hot 100, c'est une mélodie accrocheuse dès la première écoute, dégageant une ambiance très "summertime" ; "How Does It Feel (To Be In Love)" (Pete Carr) est une des perles de cet opus, il est construit de couplets très saccadés, pour accoucher d'un refrain d'une limpidité mélodique remarquable, agrémenté d'harmonies vocales superbes ; le morceau éponyme "Midnight Light" (Lenny LeBlanc / Eddie Struzick) a un petit côté "country rock" très agréable avec des harmonies vocales proche du groupe Poco, c'est un très beau titre ; j'adore "Stronger Love" (Robert Byrne / Gary Griffin) qui a dès l'intro le "california vibe", cheveux au vent et c'est partie pour rouler entre Santa Monica et Malibu sur la Highway 1, plus "westcoast" tu meurs, c'est une chanson très "breezy" ; "Johnny Too Bad" (Roy Beckford / Winston Bailey / Derek Crooks) a un côté plus "roots", la version originale date des années 60 et c'est une reprise de l'unique succès du groupe jamaïcain The Slickers ; on continue avec le fameux "Desperado" (Don Henley / Glenn Frey) qui est le "cover" de qui vous savez, c'est une énième version très sympa, mais qui bien-sûr, ne dépasse pas l'originale, ni d'ailleurs la version qu'en avait fait Linda Ronstadt, grâce à qui la chanson avait été popularisé ; "Coming And Going" (Pete Carr) est un boogie-rock qui se laisse écouter sans toutefois provoquer de grandes émotions ; "I Need To Know" (Lenny LeBlanc / Edie Struzick) est une ballade "country rock" très réussie ; "I Believe That We" (Pete Carr) termine ce disque sur une note assez rock, qui s'écoutera très bien de préférence sur les longues routes américaines.

 

Ce n'est peut-être pas un album indispensable, mais en tout cas fortement recommandé et qui est un très bon témoignage du son "soft-rock westcoast" de cette époque.

 

Produit et arrangé par Pete Carr

Enregistré par Pete Carr

 

Pete Carr : Guitares acoustiques, Guitares électriques, Harmonies Vocales, Chants

Lenny LeBlanc : Chants, Harmonies Vocales

Robert Clark : Batterie

Bob Wray et Butch Leadford : Basse

Randy McCormick, Clayton Ivey et Tim Henson : Claviers

 

Mike Lewis : Arrangements des Cordes et des Flûtes, Chef d'Orchestre

Lire la suite ...
Vous avez aimé ce contenu ? Soutenez : pacificsummersound . Faire un don

Donnez votre avis :

Dernier commentaire :


Soyez le premier à réagir !

Vous avez aimé ce contenu ?
Soutenez :
Faire un don