Mon compte
logo

Repeat Offender (1989)

image : Repeat Offender (1989)

 

Après un premier album inégal mais très prometteur, recelant des petits bijoux comme "Endless Summer Nights", "Don't Mean Nothing", "Hold On To The Nights", "Should've Known Better", "Lonely Heart" ou encore "Heaven Lonely Knows", beaucoup de personnes attendaient avec impatience le second album de Richard Marx.

 

Combien d'artistes après un premier disque plein d'espoir, ce sont complètement plantés sur le deuxième opus, et sont retombés dans les oubliettes... Il en existe des wagons... Le danger était très grand pour Marx, surtout à cette période de la fin des années 80, où la mutation du "music-business" allait de plus en plus vite, un véritable changement était en train de s'opérer.

 

"Repeat Offender" alla au-delà des espérances, et fut l'album de son couronnement, un véritable déferlement, pas seulement aux Etats-Unis et au Canada, mais également dans une bonne partie du monde, en Europe, au Japon, en Australie, à Singapour, en Malaisie, etc. Rien qu'aux Etats-Unis l'album fut quadrule platine avec plus de 4 000 000 d'exemplaires écoulés. Deux singles furent numéro 1 au Billboard Hot 100 "Satisfied" et "Right Here Waiting" !

 

On ouvre sur "Nothin' You Can Do About It" (Richard Marx) avec la guitare tenue par Steve Lukather, c'est un rock puissant, parfois proche du "hard-rock", Marx avait donné un coup de main à Luke sur son premier album en solo la même année, Luke est bien entendu venu avec plaisir pour rendre la pareille à son pote. "Satisfied" (Richard Marx) sera le premier single de "Repeat Offender", les riffs de guitare obsédant de Michael Landau et de Bruce Gaitsch font mouche et le refrain est diablement accrocheur ! "Angelia" (Richard Marx) est plus romantique et plus lent, malgré un gros son, superbe morceau, un des beaux moments de cet opus ! On reprend vraiment du rythme avec "Too Late To Say Goodbye" (Richard Marx / Fee Waybill), sur ce titre Richard Marx nous rappelle que le son et les rythmes de la Motown restent pour lui une influence majeure ! La vraie douceur arrive juste après avec "Right Here Waiting" (Richard Marx), cette magnifique ballade va devenir son morceau le plus connu, et de ce fait lui ouvrir les portes des charts de nombreux pays, ce qui lui amènera beaucoup de nouveaux fans. La mélodie, les nappes de synthétiseurs, le piano de C.J. Vanston et la guitare acoustique de Bruce Gaitsch jouent gagnant du début à la fin !

 

On reprend carrément dans l'AOR avec une intro de guitare solide sur "Heart On The Line" (Richard Marx / Bruce Gaitsch), pas de fioritures sur ce titre, du bon rock US. On reste toujours dans le rythme rapide et vigoureux avec "Real World" (Richard Marx) pas le meilleur de l'album, mais il reste largement dans la moyenne. Sur "If You Don't Want My Love" (Richard Marx / Fee Waybill) on évolue carrément dans l'excellence, ce titre est un de mes préférés de Repeat Offender, avec un refrain presque dansant. On reste dans le rock US sur "That Was Lulu" (Richard Marx / Dean Pitchford) du Marx pur jus. "Wait For The Sunrise" (Richard Marx) est l'autre bijou de cette seconde partie avec une mélodie à tomber et des arrangements hors pair. On termine sur "Children Of The Night" (Richard Marx) qui est une belle et puissante ballade parlant du drame des enfants de la rue !

 

"Repeat Offender" restera le plus grand succès de Richard Marx, deux ans plus tard "Rush Street"  avec un succès moindre, inondera les bacs des magasins de disques !

 

Produit par Richard Marx & David Cole 
Enregistré et mixé par David Cole

 

Batteries : John Keane, John Robinson, Prairie Prince, Mike Baird, Mike Derosier
Basses : Jim Cliff, Randy Jackson, John Pierce 
Guitares : Steve Lukather, Bruce Gaitsch, Michael Landau, Paul Warren, Jon Walmsley
Claviers : C.J. Vanston, Bill Cuomo, Michael Omartian
Hammond B-3 : Bill Champlin, Bill Payne 
Percussions : Paulinho Da Costa

 

Trompettes : Jerry Hey & Gary Grant
Saxophones : Larry Williams, Marc Russo, Tom Scott, Dave Koz
Arrangements des cuivres : Dick Marx

 

Choeurs : Richard Marx, Larry Gatlin, Steve Gatlin, Bobby Kimball, Cynthia Rhodes, Kevin Cronin, Gene Miller, Rudy Gatlin, Terry Williams, Shelley Cole, Don Shelton, Bill Champlin, Fee Waybill, Tommy Funderburk

Lire la suite ...
Vous avez aimé ce contenu ? Soutenez : pacificsummersound . Faire un don

Donnez votre avis :

Dernier commentaire :


Soyez le premier à réagir !

Vous avez aimé ce contenu ?
Soutenez :
Faire un don