Mon compte
logo

Paid Vacation (1993)

image : Paid Vacation (1993)

 

"Paid Vacation" est le quatrième album de Richard Marx. En deux disques Marx avait atteint le statut de "Star" aux Etats-Unis. "Repeat Offender" l'avait définitivement consacré aux yeux du public US. Et son tube "Right Here Waiting" avait considérablement élargi son audience.

 

"Rush Street" (1991) malgré deux millions d'albums vendus, rien que sur le territoire américain, fut ressenti comme un semi-échec. Il faut dire qu'autant cet album recèle de véritables joyaux, autant on y trouve aussi des moments beaucoup plus faibles ! "Paid Vacation" quant à lui, parut deux ans plus tard en 1993.

 

A titre personnel je trouve que "Paid Vacation" est excellent, mais l'heure de Marx était passée. La musique "grunge" avait fait son apparition et les "teenagers" se tournaient désormais vers d'autres genres de sons. J'aurais tendance à dire que "Paid Vacation" est sorti 3 ans trop tard. Ce fut l'album (malgré des ventes honorables et une vingtième place au Billboard 200) qui a le moins bien fonctionné par rapport aux trois précédents.

 

On ouvre sur "The Way She Loves Me" (Richard Marx) un savant mélange de rock et de soul, des couplets avec la guitare acérée de Bruce Gaitsch et un refrain aux tonalités "soul", avec l'apport des voix de Lionel Richie et du regretté Luther Vandross venant épauler celle de Richard Marx. "One More Try" (Bruce Gaitsch / Richard Marx) est un mid-tempo fort agréable avec une mélodie inspirée et des arrangements superbes, les guitares de Bruce Gaitsch sont toujours aussi efficaces ! "Silent Scream" (Richard Marx) est la première ballade sur cet opus, au refrain terriblement mélodieux. "Nothing To Hide" (Richard Marx / Terry Thomas) nous replonge dans le rock AOR, morceau incisif et gagnant, on y retrouve une bonne partie de ce qui a fait la gloire de Marx, des couplets forts et un refrain énergique. "Soul Motion" (Bruce Gaitsch / Richard Marx) peut faire penser à "Keep Coming Back", morceau, comme l'indique son titre à fort penchant soul, cette chanson déborde d'ailleurs de sensualité ! Avec "Now And Forever" (Richard Marx), tout nous mènent à penser que Marx a essayer de rééditer le coup de "Right Here Waiting", ballade langoureuse, avec juste une guitare, une basse et des cordes... Ce titre servira servira de générique au film "The Getaway" avec Alec Baldwin et Kim Basinger. Ce morceau atteindra la 7e place au Billboard 100, et ça sera la dernière chanson de Marx à entrer dans le Top 10. On retourne résolument dans le rock avec "Goodbye Hollywood" (Richard Marx), titre racé où il dit son ras le bol de la superficialité et du glamour de L.A., qu'il a besoin de partir et de respirer un autre air... ailleurs... Un rythme à la Motown agrémente ce "Heaven's Waiting" (Richard Marx) avec une production frôlant le genre Country ! En parlant de Country, l'excellente chanson "Nothing Left Behind Us" (Richard Marx / Fee Waybill) évolue dans le Country Rock, genre que Marx avait déjà testé en écrivant et produisant un morceau pour Poco quelques années auparavant, la star Country Vince Gill est présent dans les choeurs ! "What You Want" (Richard Marx) sans être un des sommets de cet opus, reste dans un genre assez rock avec la batterie de Jonathan Moffet, martelant inlassablement le rythme, on termine sur le magnifique "One Man" (Richard Marx) qui est une des dernières sessions de Jeff Porcaro, cette jolie ballade est parfaite pour clôturer ce très beau disque !

 

Il fallut attendre quatre ans pour "Flesh And Bone" (1997), mais ceci est une autre histoire !

 

Produit par : Richard Marx, Terry Thomas

 

Batteries : Jonathan Moffet, Jeff Porcaro, Tony Beard, Russ Kunkel
Percussions : Chris Trujillo, Luis Conte 
Guitares : Bruce Gaitsch, Terry Thomas, Paul Warren 
Basses : Leland Sklar, Randy Jackson, Felix Krish, Nathan East
Claviers : Greg Phillinganes, Richard Marx, Bill Payne 
Orgues : David Innis, Bill Champlin

 


Cuivres : Steve Grove, Lee Thornburg

 


Choeurs : Marilyn Martin, Cheryl Lynn, Terry Thomas, Richard Marx, Lionel Richie, Luther Vandross, Vince Gill, Timothy B. Schmit, Max Carl, Bill Champlin

Lire la suite ...
Vous avez aimé ce contenu ? Soutenez : pacificsummersound . Faire un don

Donnez votre avis :

Dernier commentaire :


Soyez le premier à réagir !

Vous avez aimé ce contenu ?
Soutenez :
Faire un don