Mon compte
logo

Pages (1981)

image : Pages (1981)

 

Richard Page a vu le jour en 1953 dans l’Iowa, mais c’est à Phoenix en Arizona où il rencontrera Steve George à la fin des années 60 !

 

Il se retrouveront au milieu des années 70 à Los Angeles et seront recrutés en 1977 pour former le "backing band" de Andy Gibb avec lequel ils tourneront pendant une petite année et où ils rencontreront Peter Leinheiser, Jerry Manfredi et Russ Battelene ce qui complétera le "line-up" de Pages.

 

En cette même année, ils enregistrèrent une démo qui n’intéressera aucune maison de disque… sauf Bobby Colomby (ex-Blood, Sweat And Tears) grâce auquel ils signeront un contrat chez Epic Records !

 

Le groupe Pages venait de naître… Trois albums seront enregistrés, avec malheureusement aucun succès commercial significatif à la clé, ce qui n'enlève rien au caractère exceptionnel de leur musique !

 

Pages c'est un savant mélange de soft-rock, pop, jazz & soul, le tout enveloppé par une production, des arrangements et un son qui ne pouvaient provenir que des studios de Los Angeles. Pages va développer une musique très sophistiquée tout au long de leurs trois albums !

 

Ils devinrent une référence absolue pour les spécialistes du genre "westcoast", ainsi que pour les musiciens professionnels ou non, pour peu qu’ils aient eu la chance de pouvoir les écouter. Ils bénéficièrent d’une reconnaissance admirative de la part du milieu musical aux Etats-Unis.

 

Outre leurs talents de compositeurs et de musiciens, Page et George sont également d’excellents choristes et on peut entendre leurs chœurs « magiques » sur nombre de productions californiennes des années 80. Ils offriront aussi des chansons à Al Jarreau, Amy Holland ou encore Tom Scott !

 

De leurs trois excellents opus, le plus culte et le plus recherché est leur dernier, qui porte comme le premier le nom de "Pages" ! Parut en 1981, produit par Jay Graydon et pour deux morceaux par Bobby Colomby, cet album réuni tous les ingrédients qui en font aujourd’hui un disque culte ! Pour l’occasion Pages n’est plus qu’un trio (Page, George et Lang), Charles "Icarus" Johnson officie sur "Pages", mais n’est pas crédité en tant que membre du groupe ! Cette galette est une illustration de la Californie à elle toute seule, au même titre que celui de Bill LaBounty (1982), ou encore Donald Fagen parut la même année !

 

En premier lieu la pochette est certainement la plus réussie des trois et celle qui illustre le mieux la couleur musicale qui nous est proposée !

 

"You Need A Hero" (Richard Page / Steve George / John Lang) est le morceau qui sert d’introduction à "Pages", et quelle introduction ! Tout le son et l’esprit californien sont concentrés dans ce titre, où la batterie est tenue par Jeff Porcaro ! La mélodie, les arrangements, les couplets et le refrain font que cette chanson est devenue culte ! "Tell Me" (Richard Page / Steve George / John Lang) continue dans l’excellence, la production de Jay Graydon fait encore des merveilles, le son est toujours bien présent et on ne peut que frissonner de plaisir à l’écoute de "Tell Me" ! Sur "O.C.O.E. (Official Cat Of The Eighties)" (Steve George / Charles Johnson / Richard Page / John Lang) ce que l’on appelait le "jazz fusion" n’est pas très loin, des accords très jazz se succèdent, ça groove, la mélodie est toujours présente, et sur le refrain très "funky" les chœurs sont à tomber ! La ballade "Come On Home" (Steve George / Richard Page / Jay Graydon / John Lang) est un modèle du genre, avec son intro et les accords du Fender Rhodes et l’arrivée discrète du sax, et puis dès que Richard Page commence à chanter, le temps est comme suspendu, nous entrons dans la quatrième dimension, inutile de parler du refrain, ce morceau s’écoute religieusement, il ne sert à rien d’en faire un discours… "Sesatia" (Steve George / Richard Page / John Lang) explore une face plus "rock" de Pages, Toto était certainement passé par là, mais Maxus n’est pas non plus très loin. Un rock typiquement "westcoast" avec toujours le son qui va bien et que nous aimons tant ! Des anges n’ont pu que passer par là le jour où Page, George, Graydon et Lang ont composé "Only A Dreamer" (Steve George / Richard Page / Jay Graydon / John Lang) la « road-song » californienne parfaite ! Ce morceau est empreint de « coolitude », de soleil et d’asphalte, à écouter bien entendu au volant de sa voiture en s’imaginant sur Sunset Boulevard, pour ceux qui se trouvent entre Bagnolet et Paris… Evasion garantie à l’écoute de "Only A Dreamer" ! Avec "Automatic" (Steve George / Richard Page / Charles Johnson / John Lang) c’est encore la face rock, voir hard-rock pour l’intro, qui est explorée, mais avec une touche de fusion, les amateurs de Toto ne pourront s’empêcher de penser à l’album "Turn Back" ! Me concernant je prends un plaisir immense à écouter ce titre qui musicalement est d’un très haut niveau ! On retrouve le calme avec l’intro du superbe "Fearless" (Richard Page / Steve George / Jay Graydon / John Lang) qui tutoie encore les sommets, la guitare de Graydon sur le refrain fait littéralement des merveilles ! Et la conclusion puisqu’il doit y en avoir une, est illustrée par la très belle douceur "Midnight Angel" (Richard Page / Steve George / John Lang), intro sobre au piano, Al Jarreau est même présent pour faire des effets vocales de flute, Ne pouvait-on rêver de plus belle conclusion, pour un album qui représente carrément la quintessence de ce qui se faisait en Californie au tout début des années 80 ! Mais je vous parle d’un temps que les moins vingt ans ne peuvent pas connaître !

 

Deux ans plus tard, Page et George formeront Mr. Mister, mais ceci est une autre histoire !

 

Produit par Jay Graydon sauf "You Need A Hero" et "Come On Home" produit par Bobby Colomby 
Album enregistré entre mai et novembre 1980.
Enregistré par : Joseph Bogan & Jay Graydon
Mixé par Jay Graydon, Larry Carlton

 

"Come On Home" & "You Need A Hero" 
enregistré entre décembre 1980 & janvier
Enregistré par : Michael Verdick
Mixé par Michael Verdick & Bobby Colomby

 

Pages :
Richard Page
- Steve George - John Lang

 

Chant : Richard Page

Fender Rhodes, Yamaha CS-80 & Mini-Moog, Piano, Synthétiseurs ARP 2600 : Steve George
Piano : Richard Page
Guitares : Steve Khan, Jay Graydon, Charles Johnson, Paul Jackson, Jr.
Basses : Neil Stubenhaus, Abraham Laboriel
Batteries : Jeff Porcaro, Ralph Humphrey, Vinnie Colaiuta, Mike Baird
Percussion : Paulinho Da Costa
Programmation de l’ARP2600 : Jay Graydon
Saxphone : Tom Scott

 

Choeurs : Richard Page & Steve George
Effet vocale de flute : Al Jarreau

Lire la suite ...
Vous avez aimé ce contenu ? Soutenez : pacificsummersound . Faire un don

Donnez votre avis :

Dernier commentaire :

Jean-Philippe Réjou
Je suis d'accord Alain Jo

posté le : May 1, 2020 23:18

ALAINJO
Un " Must " !!! Un de mes albums préférés tous groupes et artistes confondus !!!

posté le : May 1, 2020 19:48

Vous avez aimé ce contenu ?
Soutenez :
Faire un don