Mon compte
logo

CSN (1977)

image : CSN (1977)

 

Il y a tellement à dire et à écrire sur Crosby, Stills & Nash, sur leur carrière tellement riche, que ce soit en solo ou à travers leur trio (quatuor quand Neil Young se joint à eux).

 

Graham Nash est anglais, il était un des membres des Hollies durant les années 60, David Crosby est lui, natif de Los Angeles, c'est un des membres fondateur des Byrds, groupe charismatique de la scène folk-rock de Los Angeles, qui s'est orienté vers une musique plus psychédélique au milieu des années 60, pour ensuite épouser le "country-rock", genre alors tout nouveau. Il quitta les Byrds en 1967, suite à un différent avec Roger McGuinn. Stephen Stills fut membre du Buffalo Springfield, groupe éphémère et légendaire de la scène "westcoast", les autres membres étant passés par le "Buffalo" sont Richie Furay, Neil Young, Jim Messina, Jim Fielder, Bruce Palmer et Dewey Martin.

 

Le premier album de Crosby Stills & Nash sortit en 1969 et fut un succès immédiat, avec des titres comme "Suite: Judy Blue Eyes" ou encore "Marrakesh Express" et "Guinnevere" de David Crosby, ce que l'on remarque d'emblée c'est la qualité des harmonies vocales (il fera l'objet d'une chronique ultérieure). Par la suite, ils feront une apparition très remarquée au festival de Woodstock, en compagnie de Neil Young, et deviendront des égéries du mouvement hippie, l'album de Crosby, Stills, Nash & Young "Déjà Vu" verra le jour en 1970.

 

Le live de CSN&Y, "4 Way Street" paraîtra en 1971, il regroupe en fait 3 concerts de leur tournée de 1970, celui de Chicago, mais également ceux du Fillmore West de San Francisco et du Forum de Los Angeles.

 

En 1974, Crosby Stills, Nash & Young repartiront en tournée, mais l'album live ne verra jamais le jour suite à des tensions entre eux, il devait s'appeler "Human Highway". Le disque est finalement sortie cette année, en effet les bandes ont été patiemment restaurées par Graham Nash. Sur les trente et un concerts, cinq avaient été entièrement enregistrés. Dépoussiérées, les bandes sont époustouflantes.

 

Ils se reformeront sans Neil Young en 1977, pour enregistrer l'album qui nous intéresse ce soir... L'œuvre se nomme tout simplement CSN, au dos de la pochette, on peut les voir tous les trois sur un voilier entrain de rire, cela n'a pas toujours été le cas entre eux!

 

On débute sur l'énorme "Shadow Captain" (David Crosby / Craig Doerge) interprété en trio, les harmonies sont exceptionnelles, quel bonheur d'entendre ces trois voix superposées ; sur "See The Changes" (Stephen Stills) la guitare sèche de Stills additionnée à leurs voix, donne quelque chose de tout simplement magnifique ; on a la confirmation sur "Carried Away" (Graham Nash) que Nash est un mélodiste hors-pair, on ressent l'influence des Beatles sur cette chanson comme ce fut le cas sur "Our House" qui figure sur "Déjà Vu" ; le côté latino est mis en avant sur "Fair Game" (Stephen Stills) avec la présence du célèbre percussionniste Ray Barretto ; "Anything At All" (David Crosby) est une chanson très lente comme Crosby aime bien, son timbre de voix se marie très bien sur ces rythmes lents et l'auditeur se laisse transporter sans peine vers d'autres univers ; le morceau "Cathedral" (Graham Nash) est juste merveilleux, à l'écoute de ce titre le songe peut s'emparer de nous, les mots sont des fois inutiles, il suffit d'écouter religieusement "Cathedral" pour apprécier pleinement la finesse de la mélodie, la qualité des voix et des arrangements ; "Dark Star" (Stephen Stills) bien qu'un peu plus rock possède aussi son côté latino, ce titre est une vrai tuerie ; "Just A Song Before I Go" (Graham Nash) (7e au Billboard Hot 100) fut le tube de l'album CSN, c'est une très jolie ballade de Nash, c'est aujourd'hui un grand classique du trio ; "Run From Tears" (Stephen Stills) est plus électrique, mais le tempo reste lent, avec toujours au moment du refrain les voix qui se rassemblent pour nous rappeler si c'est encore utile, combien leurs voix se marient très bien ensemble ; qu'elle est belle cette introduction au piano sur "Cold Rain" (Graham Nash) et les voix qui arrivent par la suite, les superlatifs me manquent ; "In My Dreams" (David Crosby) est une ballade dans le style typique de Crosby, c'est toujours aussi beau ; en guise de conclusion "I Give You Give Blind" (Stephen Stills) est beaucoup plus nerveux, faisant invariablement penser aux "grands espaces" qui ont contribué à tisser la légende des Etats-Unis.

 

CSN ont toujours été très revendicatifs dans leurs paroles et se sont toujours affirmés comme étant des porte-drapeaux de la contre-culture américaine de la fin des années 60.

 

C'est un album légendaire, très représentatif du son californien de la seconde partie des années 70, bonne écoute!! 

 

Produit par CSN avec Ron Albert et Howard Albert.

 

David Crosby : chant, guitare
Graham Nash : chant, piano, harmonica
Stephen Stills : chant, guitares, slide guitare, timbales, piano électrique

Sur ce merveilleux album figuraient :

Craig Doerge : piano, piano électrique
Russ Kunkel : batterie, congas
George Perry, Jimmy Haslip, Tim Drummond, Gerald Johnson : basses

Joe Vitale : orgue, flute, batterie, tympani, percussions, piano électrique
Ray Barretto : congas
Mike Finnigan : orgue

 

Les cordes étaient arrangées par Mike Lewis et Stephen Stills.

 

 

Lire la suite ...
Vous avez aimé ce contenu ? Soutenez : pacificsummersound . Faire un don

Donnez votre avis :

Dernier commentaire :


Soyez le premier à réagir !

Vous avez aimé ce contenu ?
Soutenez :
Faire un don