Mon compte
logo

Another Page (1983)

image : Another Page (1983)

 

L’avènement de Christopher Cross sur la scène musicale, fit une énorme sensation avec la parution de son premier album en décembre 1979 ! Cet opus fut celui de toutes les récompenses pour le texan, avec en plus un énorme succès populaire, et l’obtention de pas moins de cinq Grammy Awards en 1981!

 

Confirmer un tel succès est toujours un exercice très délicat, il faudra attendre deux ans pour voir la parution de "Another Page" qui arrivera dans les bacs au mois de janvier 1983 ! Entre-temps Christopher Cross obtiendra un autre immense succès en 1982, avec l’interprétation du morceau éponyme figurant sur la bande originale du film "Arthur" co-écrit en compagnie de Burt Bacharach, Peter Allen et Carole Bayer Sager !

 

Quand "Another Page" paraît, les codes et les us et coutumes qui font le succès d’un artiste ou d’un groupe sont en pleins bouleversements ! Au risque de me répéter encore une fois (par rapport à des chroniques précédentes), MTV influence grandement les goûts du public, la "new wave" anglaise déferle sur une bonne partie de la planète et le "soft-rock" dont Christopher Cross est un des plus brillants représentants, est beaucoup moins prisé par les "kids" et par conséquent se trouve en pleine perte de vitesse en terme de vente !

 

Je tenais à ce préambule afin d’expliquer le succès moindre qu’obtiendra "Another Page", même si ce dernier se révèle un tantinet en dessous du premier opus, il n’en reste pas moins un disque excellent de bout en bout. On pourrait peut-être reprocher à "Another Page" d’être trop "tranquille", trop "cool", car mis à part "No Time For Talk", "Deal ‘Em Again" ou encore "All Right", il manque peut-être d'un ou deux morceaux supplémentaires plus "up-tempo" ! Mais qu’importe en réalité, car toutes les ballades proposées ici sont d’une grande beauté, habillées d'arrangements luxueux !

 

"No Time For Talk" (Christopher Cross) ouvre donc cette "nouvelle page", et nous sommes de suite plongés dans l’ambiance du sud de la Californie, la qualité est au rendez-vous, et pour ne pas déroger aux bonnes habitudes, Michael McDonald est présent dans les chœurs, le bridge avec les solos de saxophone et de claviers/synthétiseurs qui se répondent est vraiment remarquable et un pur régal pour les oreilles ! Sans être une ballade à proprement parler "Baby Says No" (Christopher Cross), baisse d’un cran dans le tempo, avec ce clavier répétitif et presque hypnotique, très en vogue depuis la fin des années 70 grâce à un certain titre du nom de "What A Fool Believes" ! La mélodie est superbe, les harmonies vocales sont exceptionnelles, et le final est remarquable, c’est toujours du grand art ! "What Am I Supposed To Believe" (Christopher Cross) est la première réelle ballade de "Another Page" avec la participation exceptionnelle de Karla Bonoff pour un merveilleux duo ! Ce titre peut s’écouter religieusement avec une lumière tamisée et quand Karla Bonoff chante et élève sa voix, nous avons le droit d’avoir des frissons ! C’est à coup sûr un des très grands moments de l’album ! "Deal 'Em Again" (Christopher Cross & Michael Maben) est peut-être le morceau qui retient le moins mon attention, non pas qu’il soit mauvais, mais de mon point de vue, il ne soutient pas la comparaison avec le reste du matériel proposé ici. Il commence pourtant très bien, et bénéficie de l’apport des voix de Don Henley et de John David Souther, mais je trouve le refrain un peu trop "plan-plan", en revanche le solo de guitare en est un bon moment ! On retrouve le Christopher Cross inspiré et sensible avec l'inoubliable "Think Of Laura" (Christopher Cross) qui sera d’ailleurs le single qui fonctionnera le mieux de l'autre côté de l'Atlantique, grâce à la série "General Hospital" (9e au Billboard Hot 100). "Think Of Laura" est une merveilleuse et romantique ballade avec de très beaux arrangements !

 

La seconde face débutait avec "All Right" (Christopher Cross) qui sera un grand succès en France et une bonne locomotive pour "Another Page" puisque ses ventes lui permettront d'être disque d’or dans notre hexagone ! C’est un up-tempo qui reprend un peu les codes de "Ride Like The Wind" avec Michael McDonald de retour dans les chœurs et un solo de guitare signé Steve Lukather (Toto) ! Nous replongeons dans la douceur avec "Talking In My Sleep" (Christopher Cross) avec cette fois-ci la présence de Art Garfunkel, venu faire un petit coucou. Pas de surprises, c’est encore une très belle ballade et la voix de Garfunkel la bonifie et la rend presque magique lors du bridge ! On continue toujours dans le registre de la belle chanson douce avec "Nature Of The Game" (Christopher Cross), elle a la particularité de petit à petit monter en puissance en seconde partie, les voix de Don Henley et John David Souther sont de retour pour notre plus grand plaisir ! Je me souviens que c’était le titre que je préférais lorsque j’avais acheté le vinyle à sa sortie ! Avec le très beau "Long World" (Christopher Cross) on retrouve un Christopher Cross intimiste et aérien, avec des arrangements qui peuvent paraître minimalistes pour l’époque, mais on y remarque quand même en plus de la guitare, les présences de claviers et d’une section de cordes ! Sur "Another Page" c’est l'extraordinaire "Words Of Wisdom" (Christopher Cross), qui sert de générique de fin ! Et quel générique ! Cross nous fait la démonstration qu’il est aussi un guitariste talentueux, avec un long et merveilleux solo pour conclure !

 

Il est à noter que "Arthur’s Theme (Best That You Can Do)" apparaîtra comme "bonus track" sur la version cassette et sera plus tard inclus dans certaines rééditions CD de l’album ! Un peu plus de deux ans après paraissait "Every Turn Of The World" (1985).

 

Produit par Michael Omartian 
Enregistré et mixé par Chet Himes
Enregistrements additionnels par Lee Herschberg, Richard Mullen, Mark Linett & John Guess

 

Arrangé par Michael Omartian, Christopher Cross & Rob Meurer

 

Batteries : Steve Gadd, Tommy Taylor & Jeff Porcaro
Basses : Abraham Laboriel, Andy Salmon & Mike Porcaro
Guitares : Christopher Cross, Steve Lukather, Jay Graydon
Claviers : Michael Omartian & Rob Meurer
Percussions : Paulinho Da Costa, Lenny Castro, Michael Omartian & Rob Meurer
Programmations des synthétiseurs : Rob Meurer
Saxophones : Tom Scott, Ernie Watts

 

Duo sur « What Am I Supposed To Believe » : Karla Bonoff

 

Chœurs : Michael McDonald, Art Garfunkel, Don Henley, John David Souther, Carl Wilson

 

Cordes arrangées et conduites par Michael Omartian
Chef d’orchestre : Assa Drori

Lire la suite ...
Vous avez aimé ce contenu ? Soutenez : pacificsummersound . Faire un don

Donnez votre avis :

Dernier commentaire :

Jean-Philippe Réjou
RendezVous est indispensable, j'en ferai bientôt une chronique.

posté le : May 2, 2020 12:33

ALAINJO
Oui " Rendez-vous " est également très bien ...Dans le top 3 ... Je l'écoute de temps en temps ...

posté le : May 2, 2020 11:41

Jean-Philippe Réjou
RendezVous sorti en 92 est également excellent AlainJo

posté le : May 1, 2020 23:18

ALAINJO
Grand album de Christopher ... L'un des 2 meilleurs avec le 1er bien sur ... Mon titre préféré est " What am i supposed to believe " ... avec la belle Karla ...

posté le : May 1, 2020 19:32

Jean-Philippe Réjou
Avec plaisir ermanu, ces chroniques ont aussi pour but de pouvoir vous faire à nouveau apprécier des albums oubliés ou que l'on a sous-estimé au moment de la première écoute.

posté le : May 1, 2020 16:28

ermanu
Belle chronique. du coup j'ai écouté l 'album que j avais trouvé faiblard a la sortie . normal après un chef d'oeuvre. Les singles sont plus AOR que west coast. Quelques chansons toujours aussi fadasse. mais la chronique reflète bien tous les bons moments. All right, think of laura, words of wisdom .. et je suis retombe sur What i m supposed to believe.. oublie et redécouvert. merci .

posté le : May 1, 2020 12:53

Vous avez aimé ce contenu ?
Soutenez :
Faire un don