Mon compte
logo

Back Of My Mind (1988)

image : Back Of My Mind (1988)

 

Christopher Cross fit une entrée tonitruante dans le monde du "music business" avec son premier album en 1979, couronné par pas moins de cinq Grammy Awards ! "Another Page" fut une belle suite en 1983.

 

Mais juste après, le règne des synthétiseurs et autres programmations eurent pour résultat l'appauvrissement des mélodies au profit des expériences sonores qu'offraient toutes ces nouvelles technologies. Je le sais je me répète, mais le monde du soft-rock californien en prit un sacré coup et beaucoup d'artistes disparurent complètement des radars. Certains survécurent mais avec des albums de qualité moindre. Christopher Cross n'échappa pas à la règle, et "Every Turn Of The World" (1985) fut dans l'ensemble une grosse déception.

 

"Back Of My Mind" arriva trois ans plus tard, et ce fut son dernier album pour le label Warner. Malheureusement "Back Of My Mind" ne rattrape pas la déception de l'opus précédent, Il y manque en premier lieu de chaleur et de profondeur, c'est un disque froid, la cause en incombe en partie à l'absence d'une vraie batterie, avec un son plus organique et moins synthétique, le résultat n'aurait certainement pas été le même, on peut constater également une panne d'inspiration sur certaines compositions. Par moments la production donne l'impression d'être un peu bâclée, nous avions connu Michael Omartian beaucoup plus inspiré par le passé. Mais heureusement, sur quelques morceaux Christopher Cross prouve, si besoin était, son talent de mélodiste hors-pair.

 

Il est aussi à remarquer que "Back Of My Mind" sera la dernière collaboration avec le producteur Michael Omartian et voit le retour de son complice, le regretté Rob Meurer, à la composition, à l'instrumentation et aux arrangements, alors que ce dernier avait été écarté pour "Every Turn Of The World".

 

"Someday" (Rob Meurer / Christopher Cross) est agréable, avec un refrain sympathique, mais auquel il manque le petit plus... Nous sommes malgré tout très loin des "Ride Like The Wind" ou encore "All Right" ; "Never Stop Believing" (Christopher Cross / Erich Bulling / John Bettis) reste dans le même ton, avec l'apport de la voix de Christine McVie (Fleetwwod Mac), cela reste également agréable à écouter, sans toutefois flirter avec les sommets ; avec "Swept Away" (Christopher Cross / John Bettis / Steve Dorff) nous avons droit à la première ballade et c'est une réussite, c'est tout à fait le style de morceau dans lequel il excelle au niveau mélodique et vocale ; "Any Old Time" (Christopher Cross / John Bettis) est passable, ce n'est pas indigeste, loin s'en faut, avec la présence d'une pedal steel guitar, ce qui lui donne un petit côté "Country", mais aussitôt écouté, aussitôt oublié ; "I Will (Take You Forever)" (Christopher Cross / Michael Omartian / Rob Meurer) est une belle ballade interprétée en duo avec Frances Ruffelle, ce titre servira de "single" mais sans connaître de succès aux Etats-Unis ; "She Told Me So" (Christopher Cross / Michael Omartian / John Bettis) n'apporte rien de particulier, sinon que c'est une production bien ancrée dans son époque et au final, c'est un titre sans intérêt particulier, et à son écoute nous sommes en droit de nous demander où est passée l'inspiration des deux premiers opus! Le titre éponyme "Back Of My Mind" (Christopher Cross / Rob Meurer) tient en revanche le haut du pavé, c'est un très bon mid-tempo où on retrouve Christopher Cross au meilleur de sa forme, assurément le point fort de ce disque ; "I'll Be Alright" (Christopher Cross / Michael Omartian / Rob Meurer) fait un petit clin d'œil à la "world music" un peu à l'image "Love Is Love (In Any Langage)" qui figurait sur "Every Turn Of The World", mais c'est quand même loin d'être renversant ; "Alibi" (Christopher Cross / Rob Meurer) est une bonne une ballade, et il vrai qu'il a toujours excellé dans cet exercice et il ne déroge pas à la règle sur "Alibi", avec l'apport bénéfique de Tom Scott au Lyricon et de très bons arrangements de cordes ; "Just One Look" (Christopher Cross) est une conclusion honnête, mais qui toutefois est très loin d'égaler les "Minstrel Gigolo", "Words Of Wisdom" ou encore "Open Your Heart", et laisse par conséquent un goût d'inachevé, tout à fait à l'image de ce disque !

 

Quatre ans plus tard, avec "Rendezvous" (1992) Christopher Cross sortira un de ses meilleurs albums !

 

Produit par Michael Omartian 
Arrangé par Michael Omartian, Christopher Cross, Rob Meurer 
Enregistré et mixé par Terry Christian

 

Guitares & Voix : Christopher Cross 
Basse : Joe Chemay
Claviers, programmations de batterie, Arrangement des cordes : Michael Omartian
Claviers : Rob Meurer 
Percussions : Alex Acuña
Steel Guitar : Jay Dee Maness
Saxophone ténor : Larry Williams
Saxophone bariton : Dan Higgins
Lyricon, Saxophones : Tom Scott

 

Duo sur "I Will (Take You Forever)" : Frances Ruffelle

Choristes : Michael Mcdonald, Christine McVie, Karen Blake

Lire la suite ...
Vous avez aimé ce contenu ? Soutenez : pacificsummersound . Faire un don

Donnez votre avis :

Dernier commentaire :

ALAINJO
Bon album ... Sans plus ... Contrat Warner ??

posté le : April 24, 2020 21:43

Jean-Philippe Réjou
Oui, bien-sûr et dernière collaboration avec Omartian. Par la suite RendezVous marquera une véritable résurrection artistique.

posté le : April 24, 2020 19:49

Vous avez aimé ce contenu ?
Soutenez :
Faire un don